La mairie de Labé
La mairie de Labé

Alors que la Guinée dans un cadre générique se cherche avec ses statistiques dans le domaine du recensement de la population, le constat est venu révéler la faiblesse de l’enregistrement des naissances dans notre pays, notamment dans la région administrative de Labé.

Des 5 préfectures de Labé, Tougué est celle qui tire la queue en terme d’enregistrement et Labé fait à peine mieux car 11 des 12 sous préfectures le font mieux que la commune urbaine et la sous préfecture de Dalein.

Le technicien préposé à l’enregistrement des naissances à la commune de Labé nous a rapporté que sur une population cible de 140 000 habitants dans la cité de Karamoko Alfa pour l’exercice 2019, 6000 enfants devaient être enregistrés à cinq mois de la clôture de l’année, seulement 2000 l’ont été laissant un Gap  de 4000 difficile à surmonter pour le reste de l’exercice annuel.

Selon le technicien, les causes sont diverses : absence de sensibilisation, faible appropriation des concepts de sensibilisation par les religieux et les administrateurs des collectivités, secteurs et quartiers.

Mr Baldé a aussi souligné le fait que la maîtrise de la démographie est un outil de planification dont dépendent les projets de développement.

Ousmane K. Tounkara