Le vendredi 4 Août 2017 une découverte macabre a été enregistrée dans la sous préfecture de Garambé. La victime, un homme d’une trentaine d’années présentait des impacts de projectiles crachés par une arme à feu.

Saisi sur la question, un des conseillers du sous préfet notamment Boubacar Keita  a estimé avoir appris la nouvelle sur le rapport du chef de secteur de Hore Depool à son niveau avant que lui même ne glisse mot au sous préfet.

C’est le sous préfet qui s’est employé à alerter les gendarmes. Ils sont venus constater et ont rendu la dépouille mortelle aux autorités des lieux.

Mamadou Lamarana Diallo le sous préfet n’a pas fait de littérature. Il s’est contenté de dire que le corps a été déposé à l’endroit de sa découverte et que nul ne savait même à quelle heure il a été déposé là.

Ce matin du samedi, alors que les gendarmes étaient venus pour la levée du corps aux fins d’inhumation, le médecin légiste Amadou Mouctar Diallo a livré son diagnostic :

<<il y avait une lésion au niveau du membre inférieur probablement d’origine d’une arme à feu…et il y avait tous les signes positifs de la mort hormis la putréfaction, nous avons demandé à ce qu’il y ait une identification parce que c’était un homme qui n’était pas identifié.

Ousmane Koumanthio Tounkara

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here