Depuis quelques jours une mission en provenance du département de l’enseignement pré-universitaire sillonne la région de Labé.

Objectif repartir à l’aune du Bessin les 486 enseignants incorporés à la fonction publique à la faveur des derniers tests de recrutement.

Jeudi 9 février M. Camara Souleymane directeur général de la planification des statistiques et du développement de l’éducation a bien voulu situer le contexte de sa présence sur le terrain.

<< c’est pour toute la région de Labé, je suis là depuis quelques jours, le premier jour j’ai travaillé avec l’inspecteur régional de l’éducation pour décrire les grandes orientations, nous avons élaboré un agenda de travail qui nous a permis d’aller à Mali, Koubia, Tougué aujourd’hui me voilà à Labé demain vendredi je serai à …. C’est une première depuis des années qu’on affecte un lot important d’enseignants dans les préfectures.

La région de Labé au niveau de l’enseignement général a un total de 27 6soit 257 pour l’enseignement général et 19 pour le franco Arabe.

Pour le secondaire  210 enseignants sont concernés pour un total de 486 enseignants pour la région de Labé.

Pour la préfecture, le cota que j’ai emmené avec moi Labé a 20 enseignants pour l’enseignement général et 7 pour le franco arabe ce qui fait un total de 27.>>

Et bien entendu des critères d’affection ont été identifiés et porte sur une demande des principaux et des proviseurs pour le secondaire, pour le primaire c’est fondamentalement partout où il n’y a que des contractuels, autre critère pris en compte c’est les écoles concernées par le double flux a expliqué le technicien du département de l’enseignement pré-universitaire.

Ousmane Koumanthio Tounkara

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here