orange guinee guicopres uba guinee votre
Des membres d'un bureau de vote à Koloma dans la commune de Ratoma
Des membres d'un bureau de vote à Koloma dans la commune de Ratoma

Koloma: le taux de participation inférieur à 40% dans plusieurs bureaux de vote

Les citoyens Guinéens sont appelés aux urnes ce dimanche 04 février 18, pou élire leurs prochains maires et chefs des quartiers. Le constant est que contrairement aux élections précédentes cette année, la participation des électeurs est faible dans certains bureaux de vote.

Dans le quartier Nassouroulaye, dans la commune de Ratoma, le constat est le même dans plusieurs bureaux de vote que nous avons sillonnés. Du groupe scolaire Koumba Diawara en passant par celui d’El Ibrahima Ly jusqu’à Zouty école l’ambiance morose.

Dans le bureau de vote d’El Ibrahima Ly les activités se sont déroulent comme prévit nous explique son président.

«Nous avons ouvert le bureau à 7h 00 parmi les cinq membres qui composent le bureau il y avait un manquant mais il a été remplacé par un représentant d’un parti politique.  Les équipements sont au complet, le problème ce que les gens ne sont pas motivés, ils ne viennent pas».

Sur les 448 inscrits ils n’ont pas eu 40% des votants souligne  Ali Kaniah Diallo président du bureau de vote El Ibrahima Ly.

Au bureau de vote Zouty école le manque d’engouement est aussi remarquable. Selon Bah Mamadou Dian président de ce bureau de vote, tous les matériels sont disponibles sauf l’ancre indélébile.

«Le vote se déroule dans des bonnes conditions, seulement nous n’avons pas reçu l’ancre indélébile, pour le moment il a été remplacé par un ancre sèche. Nous avons remontés l’information mais, nous n’avons eu aucune suite d’abord», explique-t-il.

«Du côté participation sur 500 inscrits, il y a que 200 votants jusqu’à 14 h. les électeurs sont totalement absents, l’engouement est faible et ça depuis le matin. Nous avons enregistré la présence des représentants de l’UFDG, du RPG et de l’UFR», soutien t-il.

A noter que dans tous ces bureaux de vote, l’absence des observateurs de la société civile est remarquée.

Lamarana Diallo

+224 623 27 55 45

 

Apropos Alpha Oumar Diallo

Alpha Oumar Diallo est journaliste de formation. Issu de l'Institut Supérieur de l'Information et de la Communication (ISIC), ce jeune pétri de talents et d'objectivité a travaillé dans de nombreuses rédactions en Guinée et a collaboré avec de médias étrangers. Passionné de l'écriture, il traite régulièrement des sujets d'actualité en toute impartialité et fait des analyses objectives.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »