Beaucoup seront impatient de voir  cette décision d’un jeune écrivain guinéen  qui a promis de se faire entendre par les autorités du pays à travers une marche pacifique de 137 Kilomètres le 19 août prochain. Ibrahima Sanoh  a indiqué à notre rédaction, qu’il protestera contre le non-respect de certains engagements du chef de l’Etat, Alpha Condé en marchant à pieds de Kindia jusqu’au centre-ville de Kaloum.

Selon lui, il lui semble que lutter contre les incohérences du pouvoir à travers les mots est insuffisant surtout lorsque le discours n’est fait qu’ailleurs, sur les réseaux sociaux. Le pouvoir des mots contre des dérives du pouvoir guinéen est limité.

« J’ai donc décidé, fidèle à mon engagement d’œuvrer à la réconciliation de l’Etat avec ses valeurs et avec ses citoyens, de : marcher de Kindia à Conakry, du camp de Kindia à la place des martyrs de Kaloum à partir du 19 août pour protester contre le refus du président de la République d’installer la Commission Définitive de Réconciliation, de mener une lutte vraie contre la corruption et l’incertitude dans laquelle il plonge le pays quant à ses velléités de fraude à la constitution ».

Il a poursuivi son intervention en disant qu’il publierait ses propositions concrètes sur la mise en place de la Commission Définitive de Réconciliation nationale et de lutte contre la corruption les 17 et 18 août.

« J’invite tout le monde à relayer ce message de la résistance non violente ».

Ibrahima Sanoh est un citoyen et écrivain, auteur du livre “la réconciliation nationale” qui a été publié en janvier dernier et dédicacé le 8 mars 2018 par SAEC de Tamsir Niane.

Ibrahima Sory BARRY pour Aminata.com

Tel : (+224) 656 77 52 34

PARTAGER