A LA UNEPolitique

Cellou répond au ministre Gaoual: « ce n’est pas l’éthique et la morale qui comptent mais le droit»

Le président de l’UFDG ne digère toujours pas cette décision des nouvelles autorités, relative à la récupération des biens de l’État dont il est concerné. Ce samedi, 19 février 2022, Cellou Dalein Diallo a répondu à Ousmane Gaoual, ministre de l’urbanisme, de l’habitat et de l’aménagement du territoire, qui avait récemment annoncé sur les ondes de la RTG que la question d’éthique et de l’égalité doit être de mise dans cette opération. Ce que réfute carrément l’ancien Chef de fil de l’opposition guinéenne.

Pour Cellou Dalein Diallo, ce n’est pas l’éthique ni la légalité qui peuvent régler les problèmes d’un pays, mais plutôt le droit. Pour lui, c’est seule la justice qui a compétence d’exproprier tout domaine appartenant à l’État.

« Ce n’est pas l’éthique et la morale qui règlent les problèmes
d’un pays, c’est le droit. Il ne faut pas exproprier les gens par la force. Ce que la loi interdit, si vous le faites, vous avez transgressé, vous avez violé la loi. Et pour ça, vous devez répondre. Il faut donc faire preuve de sérénité, en arrêtant de remettre en cause les actes des anciens Présidents. Arrêtez de remettre en cause les décisions du président Ahmed Sékou Touré, père de l’indépendance, le Président Lansana Conté, père de la démocratie. Il faut mettre fin à ces genres de choses. Il ne faut pas spolier les gens sans respecter les procédures régulières. Seule la justice a compétence d’exproprier. On ne peut pas envoyer des militaires pour occuper un bien privé appartenant à quelqu’un qui a investi sur la base des documents qu’il a obtenus avec ceux qui gouvernaient légalement le pays », a souligné le leader
de l’UFDG.

A LIRE =>  Labé_ Après son domicile de Dixinn détruit, celui de l'Apiculture visé, le siège de son parti, l'UFDG prend feu

Prince Koundouno

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Translate »