Barricade des manifestants de Kolabounyi
Barricade des manifestants de Kolabounyi (photo d'illustration)

La répression continue sur les opposants à un troisième mandat pour le président Alpha Condé. Des sources locales, nous informent qu’une dizaine de manifestants contre un éventuel tripatouillage de la la constitution guinéenne ont été arrêtés samedi 4 mai dernier dans la commune urbaine de Kindia.

Interrogé ce lundi 6 mai 2019 dans les GG de la radio Espace, Alsény Fareinta coordinateur local du front national pour la défense de la Constitution (FNDC) a confirmé l’information.

« C’est effectif. Huit de nos membres ont été arrêtés par les forces de défense et de sécurité et conduits à la prison civile de Kindia. Une autre personne est portée-disparu », a-t-il précisé.

Il y a quelques jours, une autre manifestation avait été réprimée dans la ville de Kankan. À Coyah, trois jeunes, Conakry, des manifestants ont été arrêtés et emprisonnés pour les mêmes faits.

Mamadou Aliou Barry pour Aminata.com

(+224) 622 304 942