Cheickh Tidjane Traoré, sous-préfet de Kassa
Cheickh Tidjane Traoré, sous-préfet de Kassa

La sous-préfecture de Kassa a un nouveau sous-préfet, il s’agit de l’honorable Cheick Tidiane Traoré. Cet homme entend relever de nombreux défis pour rendre cette île très attrayante. A peine installé dans ses nouvelles fonctions, il a dévoilé ses ambitions pour cette localité.

La sous-préfecture de Kassa est située à 3 kilomètres de la capitale Conakry, avec une population de plus de 7000 habitants. La pêche est l’activité principale des citoyens de Kassa qui sont en manque d’eau potable, d’électricité, d’infrastructures scolaires et sanitaires. Pour améliorer les conditions de vie des habitants de cette localité, le nouveau sous-préfet, honorable Cheick Tidiane Traoré après sa prise de fonction s’est assigné quatre principales missions à savoir : « L’Education, l’Eau, la Santé et toutes les questions sécuritaires. Nous allons nous inscrire également sur le programme du projet de Conakry vision 2040 du Président Pr Alpha Condé mais aussi du PNDES pour que notre localité puisse bénéficier des projets pour son développement » a-t-il dit.

Déjà une des priorités du nouveau sous-préfet a été prise en compte par certains partenaires étrangers qui évoluent à Kassa. Ceux-ci ont offert 3 forages aux habitants de la localité. Honorable Cheick Tidiane Traoré s’en réjoui et invite d’autres personnes de bonnes volontés à suivre les pas de ces donateurs : « nous sommes très satisfaits de ce don et invitons tous ceux qui sont des insulaires qu’ils soient Guinéens ou étrangers d’apporter leur contribution à l’édifice pour développer cette localité », a-t-il plaidé.

Pour le développement socioéconomique de Kassa, Honorable Cheick Tidiane Traoré pense qu’avec l’implication de tout surtout des jeunes, le pari pourrai être gagné : « Kassa ressemble à un diamant brut, il faut le pollué, le donné la bonne forme pour pouvoir le vendre mieux. Je demande aux jeunes de se former de ne pas céder à la facilité mais surtout d’accompagner les autorités pour le changement ».

Le nouveau sous-préfet promet de faire de la sous-préfecture de Kassa le laboratoire du dialogue inter religieux. Il souhaite que les communautés de l’île vivent leur diversité dans l’unité et que la cohabitation pacifique soit le socle du développement.