Interdiction de la polygamie : les élus face au peuple

Des députés en train de voter à main levée à l'Assemblée nationale
Des députés en train de voter à main levée à l'Assemblée nationale

En seconde lecture, la loi sur l’interdiction de la polygamie a été adoptée à la majorité des députés présents à l’hémicycle,jeudi dernier.

Désormais, la polygamie est interdite partout en Guinée sauf accord de la première épouse dont l’accord est acté par l’officier de l’état civil.

Cette décision qui vient remplacer une loi désuète déchaîne les passions au pays de Alpha Condé.

Interrogé, un citoyen des plus remontés a ainsi réagi :

<<Si les députés se barricadent derrière l’insolent luxe de leurs bureaux pour produire une telle loi, c’est de la trahison.Chacun connaît sa bourse et prend femme en fonction de celle ci, il n’y a aucun mal à être polygame mais il est normal que la première épouse soit au courant du projet de nouvelles noces de son conjoint.>>

Mamadou Alpha Diallo pense lui,que la Guinée est un pays musulman et le culte musulman n’interdit aucunement la polygamie pour lui, il faut que les députés revoient leur copie car cette décision est une insulte à la volonté du peuple.

Chose risible toutefois, la majorité des hauts cadres du pays sont en porte-à-faux avec cette loi et son esprit car la polygamie est ancrée jusqu’au sommet de l’Etat guinéen.

Ousmane K. Tounkara