A LA UNENouvelles des Regions

N’Zérékoré: Mgr Raphaël Balla Guilavogui demande l’aide du gouvernement pour l’achèvement des travaux du sanctuaire diocésain

Le carême est une période de pénitence, de jeûne et d’Aumône qui dure pendant les 40 jours qui précèdent les Pâques. Il commence par le mercredi des Cendres et s’achève avec la semaine sainte et le dimanche de Pâques. Les dimanches n’étant pas jeûnés dans la religion catholique, le carême commence donc 46 jours avant Pâques (40 jours + 6 dimanches). Le sens de cette pratique est, pour les fidèles, de se souvenir de la retraite que Jésus effectua dans le désert où il se retira afin de prier et méditer durant 40 jours. Il y fut tenté plusieurs fois par Satan qui le soumit à plusieurs épreuves afin d’éprouver sa Foi. Cet épisode est raconté en détail dans les évangiles de Matthieu1 et Luc2 et cela connu sous le nom de « Tentation du Christ ».

Rencontré par notre correspondant ce Dimanche (13 Mars 2022 qui constitue le 10èm jour depuis le début du jeûne) l’évêque du diocèse de N’zérékoré, Mgr. Raphaël Balla Guilavogui qui, dans son intervention a dû évoquer ceci : « Ce temps du carême commençant par le mercredi des Cendres est un temps pour nous mettre en relation avec les autres sans démonstration publique, un temps de réconciliation avec Dieu et avec son prochain, un temps pour donner de l’amour à nos frères blessés, un temps d’accueil de la Grâce, un temps d’appel au désencombrement dans nos vies, un temps d’écoute du Père des cieux qui s’adresse à nous au plus profond de notre coeur. C’est dans ce sens d’ailleurs que le Saint Père dans son message aux fidèles chrétiens catholiques du monde a dit je cite: « Le Carême est un temps propice de renouveau personnel et communautaire qui nous conduit à la Pâques de Jésus-Christ mort et ressuscité. « Ne nous lassons pas de faire le bien, car, le moment venu, nous récolterons, si nous ne perdons pas courage. Ainsi donc, lorsque nous en avons l’occasion, nous travaillons au bien de tous » (Gal 6, 9-10a) ».

l’évêque du diocèse de N’zérékoré, Mgr. Raphaël Balla Guilavogui

Poursuivant dans sa prise de parole Mgr. Raphaël dit être dans le besoin pour l’achèvement du projet du gouvernement d’Alpha Condé sur la construction de leur sanctuaire depuis 2013. Vu que le gouvernement d’Alpha Condé avait bien voulu à l’époque accompagner le diocèse de N’zérékoré en acceptant de lui construire un sanctuaire, nous avions salué et encouragé l’initiative qui visait à doter la cathédrale Cœur Immatriculé de Marie de N’zérékoré d’un lieu le plus saint du temple. Mais depuis un certain temps, on a constaté un arrêt subite des travaux. Nous demandons au gouvernement de transition (à sa tête le colonel Mamadi Doumbouya) de nous venir en aide pour l’achèvement de notre sanctuaire, un projet à portée hautement cruciale pour le diocèse de N’zérékoré ».

Ce sanctuaire diocésain qui, les travaux sont aux arrêts depuis 2015 est là cathédrale Cœur Immatriculé de Marie de N’zérékoré une proportion importante qui pourrait servir d’un lieu de recueillement voire touristique.

« Les catholiques sont invités à marquer le Carême en se privant d’une chose qu’ils aiment et pas nécessairement de nourriture. Ainsi, éloigner sa télévision ou son smartphone, arrêter le café ou le chocolat, renoncer à fumer ou à boire de l’alcool… , sont autant de petites privations qui peuvent être la façon personnelle de chacun de vivre son Carême », a t il souligné Monseigneur Raphaël Balla Guilavogui.

A LIRE =>  Assises nationales: les TDR finalement disponibles(Dr Makalé Traoré)

Stéphane François TATO depuis N’zérékoré

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Translate »