Alpha Ibrahima Keira, ministre de la sécurité
Alpha Ibrahima Keira, ministre de la sécurité

Mieux vaut tard que jamais, après toutes ces années passées, c’est maintenant que les autorités du ministère de la sécurité et de la protection civile s’est décidée à faire face aux bandits qui commettent des crimes dans le pays à entendre le ministère dudit ministère.

Lors de la première réunion du cabinet du département de la sécurité depuis qu’il a été nommé ministre de la sécurité, Alpha Ibrahima Keira a annoncé des nouvelles réformes pour lutter contre le banditisme en Guinée. Selon lui, il compte renforcer la lutte contre l’insécurité et ensuite installer de brigades de lutte contre la criminalité sur les trois principaux axes routiers pour assurer les personnes et des biens à Conakry.

Cet engagement de M. Keira est une façon de rassurer les guinéens qu’ils veilleront désormais de près leur sécurité. « Nous sommes maintenant décidés à lutter contre le banditisme », a-t-il déclaré.

Pour réussir ce paris, le nouveau ministre de la sécurité pense qu’il faut faire la dissuasion, prévenir au lieu de faire le pompier et venir en retard pendant que les malfrats ont disparu après avoir commis des actes illicites.

Pour cela, il a fait la recommandation de, « faire rapprocher les brigades d’intervention des citoyens et créer un climat de confiance entre eux ».

Plus loin, il a invité les forces de sécurité à collaborer avec les autorités locales afin que la sécurité soit assurée dans tout le pays.

Si le ministre arrive à réaliser cet engagement, ça sera un ouf de soulagement pour les populations guinéennes, quand on sait que dernièrement, le pays a été fortement frappé par l’insécurité dont le plus souvent des enquêtes promissent n’ont jamais abouties.

Ibrahima Sory BARRY pour Aminata.com

Tel : (+224) 656 77 52 34

 

PARTAGER