Des bandits  armés ont agressé  des  citoyens  la  nuit dernière, emportant de l’argent et  faisant  un  mort  et  une  blessée, une  femme  mariée  venue  renouveler  son  forfait  de  crédit  téléphonique.

Elhadj Maladho Diallo, le chef  du  district de Toolou a expliqué  que  le  boutiquier a reçu  la  visite de personnes  qui  lui  ont  demandé s’il  vendait  du  riz  du  pays et qu’il était en  mesure d’effectuer  un  retrait  de  150000, il  a  opiné alors, ils  ont  dissimulé  leurs  visages  et  armés  de  fusils  ont  entrainé le  boutiquier  au fond  de  sa  boutique.

Au chevet  de  sa  femme  blessé Mamadou Bailo Sow témoin  oculaire  des  faits explique  que  sa  femme  était  venue  à la  boutique  renouveler  son  forfait  crédit et  il  a  vu  les  assaillants  tirer  dans  sa  direction  et  ont mortellement atteint un  homme, il  explique  que  c’est  quand, apeurée  sa  femme  a  crié  à l’aide qu’ils  lui  ont tiré  dessus.

Le  boutiquier qui  a  reçu la  visite  des  quidams  se  nomme Mamadou Dian  Sow et  il témoigne :

« un  membre  du  gang a  demandé  de  me  loger  une  balle  dans  la  tête et ils  m’ont demandé  de  vider  les  comptes, j’ai  répondu  qu’ils m’auraient  tué  en  vain, je  n’ai pas  compris comment ils  ont  tué l’homme  en  face  de  ma  boutique, ils  ont  même  emporté de  l’argent  en  dépôt  chez  moi ».

De  ce  qui  est  visible  5 balles  de  fusils  automatiques  ont  été  retrouvés  sur  les  lieux et  cette  attaque survient  dans un  climat de  suspicion  généralisée  et  d’insécurité inédit.

En  une  semaine 8 magasins  ont été dévalisés  au  centre-ville  de  Labé dont  4 deux  fois en une  semaine.

Le  gouverneur  Saidou Keita promet  de  s’investir personnellement et  devra  faire  une  sortie  dans  les  prochaines  heures.

Ousmane K Tounara, correspondant d’Aminata.com

 

PARTAGER