Invité de l’émission le  grand direct  de  midi  de la  radio  Espace  Foutah jeudi 20 septembre 2018, le préfet de  Tougué Elhadj Abdourahmane  Baldé ‘’Koinville’’ a accepté  de  faire  le  tour  de  certaine  questions tournantes autour des  infrastructures, des  rapports avec  la  mairie, de certains agissements impulsifs qui  lui sont  attribués ou du  cas de l’ancien  maire de l’UFDG dans  la  localité. Pour  l’épreuve l’homme a  sorti la franchise  habituelle  qu’on  lui reconnait.

Infrastructures :

… Il y a  eu  certaines réalisations  sociales telles  que  l’école, mais  l’école qu’il y a  au  centre a  été  créée au  moment  de  la  période  coloniale, maintenant ! Il y a l’hôpital  et  certaines  infrastructures qui  ne sont  pas nombreuses, évidemment, Tougué s’est  beaucoup  développé  dans  les  sous-préfectures par  rapport  au chef-lieu grâce  aux  ressortissants…ça nécessite  une  rénovation parce  que  ça a duré, il y a  une  usure  du temps  que les  bâtiments ont  subi.

Portée forum ressortissants et résidents

On  a  parlé de développement et  projeté  beaucoup  de  choses et  le  bureau  des ressortissants basé à Conakry est  entrain  de  tirer  les  leçons et  nous  allons  très  prochainement  convoquer un conseil préfectoral  de  développement, en  ce  moment  nous  allons  produire un  PDL local duquel  nous allons  tirer les PAI et  nous  allons chercher les  financements  pour  certaines réalisations.

Rapport avec les autorités  communales

Nous  sommes  tous  des frères. Il y a des rapports fraternels et  ensuite des rapports  administratifs parce que  la commune  est  pour  moi  une  collectivité décentralisée avec  laquelle  je  suis  tenu  obligé  de  travailler.

Accusation d’avoir piégé  un  élu  de l’UFDG

Comment lui tendre un  piège ? c’est que  si  tu  ne  te  comportes  pas bien, tu ne  suis  pas  la  déontologie  administrative, je  suis  tenu  obligé  de  te  dénoncer et  de  te ramener  à l’ordre, c’est  tout.

Agissements impulsifs

Je  n’agis  pas violemment. Mais la fois  dernière, c’est  passé au  niveau  des  antennes  plusieurs  fois, j’étais  avec  mon  secrétaire, bien  sûr, il y a  eu divergence mais lui  c’est  un  jeune  frère  de  même  père  et  quand  il  me  parle  mal, je  l’ai corrigé  en  tant  que  frère. Moi je  ne  désobéis  pas  à mes  ainés…

Quant aux projets ‘’Koinville’’ estime  que  sous  peu  Tougué  sera  un  lieu  de  rendez-vous  international avec  notamment  le  barrage  de  Koukoutamba, la  route  deux  fois  deux  voies Labé-Dinguiraye-Siguiri, les barrages  de  Kambali et Bagata dont  les  études seraient  terminées et  l’Energie  Solaire  dont  les études  sont menées  par  les  USA et dont  attend plus  que  la  réalisation.

Ousmane K. Tounkara, correspondant d’Aminata.com

 

PARTAGER