Des sources syndicales nous apprennent que le gouvernement a accepté de payer les 30% restants réclamés par le Syndicat Libre des Enseignants et Chercheurs de Guinée (SLECG) à la fin de ce mois de mars. Les 10 autres ont déjà été payés le mois dernier.

Aux dires de notre source, l’accord a été trouvé dans la soirée de ce mardi 13 mars 2018 à l’issue d’une réunion à la Banque Centrale.
Les responsables du SLECG convoquent une réunion d’urgence cette nuit au palais du peuple.
À en croire notre informateur,  après cette rencontre, les syndicalistes pourraient annoncer une suspension de cette grève qui paralyse le système éducatif guinéen depuis un mois.
Mamadou Aliou Barry pour Aminata.com