A LA UNEPolitique

Musellement de la Presse en Guinée: deux organisations de la société civile dénoncent et font une invite aux autorités

La Plateforme des jeunes leaders de l’axe pour la démocratie et le développement (PJDD) et la Coalition nationale pour la paix en Guinée (CNPG) ont conféré avec les journalistes à la maison de la presse de Guinée ce lundi 2 septembre 2019. Objectif, dénoncer les violations de la liberté de la presse dans le pays.

Après avoir apporté leur soutien aux hommes et femmes des médias privés guinéens, les responsables de ces deux organisations de la société civile se disent préoccupés par les persécutions répétées sur les journalistes dans le pays d’Alpha Condé.

Poursuivant, ils demandent aux autorités guinéennes de rétablir les victimes dans leurs droits et surtout poursuivre en justice les auteurs des différentes exactions sur les hommes des médias.

Ils invitent le gouvernement et aux institutions républicaines de veiller au respect des engagements internationaux de l’État et au respect des lois relatives à la liberté d’expression et d’opinion.

« Nous insistons auprès de la HAC pour qu’elle assume pleinement son rôle de régulation et de protection de la presse. Aux hommes de médias de toujours traiter l’information avec professionnalisme. A la société civile de rester vigilante et mobilisée pour la protection de la liberté d’expression, gage de toute démocratie », ont-ils lancé.

A LIRE =>  Opinion : Vers la nouvelle République : le CNRD au four et au moulin (Par Habib Thiam)

Mamadou Aliou Barry pour Aminata.com

(+224) 622 304 942

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Translate »
Enable Notifications    OK No thanks