Guinée : vers une dissension au sein des femmes de l’opposition ?

Top de nos lecteurs

Violence policière en Guinée : comment reformer la police nationale ?

Le Monde entier est confronté à l’une des pires crises de son histoire, il s’agit de la violence policière, après la pandémie de Coronavirus....

Labé : un cadre de l’UNICEF diagnostiqué positif au covid-19, le gouverneur figure parmi ses contacts

Il y a quelques jours, un cadre de l'UNICEF en mission à Labé et malade durant tout son séjour a été diagnostiqué positif au...

Labé : une fillette de 5 ans meurt lors d’une chute accidentelle dans le puits familial

Une fillette de  5 ans a fini ses jours dans un puits où  elle est accidentellement tombé ce 4 juillet 2020 aux environs de...

Covid-19/Dakar : cris de cœur des guinéens devant l’ambassade de la Guinée

Les cris de cœur des guinéens bloqués au Sénégal s’en flammes. Pour cette fois, des ressortissants guinéens vivant à Dakar ont pris d'assaut la...
Alpha Oumar Diallohttp://aminata.com
Alpha Oumar Diallo est journaliste de formation. Issu de l'Institut Supérieur de l'Information et de la Communication (ISIC), ce jeune pétri de talents et d'objectivité a travaillé dans de nombreuses rédactions en Guinée et a collaboré avec de médias étrangers. Passionné de l'écriture, il traite régulièrement des sujets d'actualité en toute impartialité et fait des analyses objectives.

La rencontre de lundi 3 décembre avec le premier ministre Kassory Fofana n’est visiblement pas bien accueillie par une frange importante des femmes de l’opposition. C’est ce qu’a laissé entendre, Néné Oussou Diallo, présidente nationale des femmes du parti GRUP de Papa Koly Kourouma au cours d’un entretien téléphonique qu’elle nous a accordé.

Madame Diallo révèle que la vice-présidente des femmes de l’UFDG n’a pas eu l’aval de son parti à plus forte raison du collège des leaders pour rencontrer le chef du gouvernement. Lisez le contenu de notre entretien.

Aminata.com : il semblerait qu’il y a des mésententes et d’incompréhension entre les femmes de l’opposition. Qu’est-ce que vous pouvez nous en dire ?

A LIRE =>  Labé : venu en mission, un militaire se fait suivre par les résultats positif de son test virologique au coronavirus

Diallo Néné Oussou : je vais vous rectifier. Ce n’est pas un désaccord. On est toujours appelé à travailler ensemble et c’est ce qu’on va faire. Seulement pour la journée d’hier [lundi 3 novembre] nos différents leaders de l’opposition ne nous ont pas donné leur accord d’aller rencontrer qui que ça soit. Ça n’a pas été. On n’a pas été mandatées par nos leaders pour aller rencontrer le premier ministre. Par conséquence on se dissocie. On n’a pas effectué le déplacement pour accueillir le chef de file de l’opposition qui revenait de sa tournée du Sénégal.

A LIRE =>  Direction Générale de la SEG : les choses bougent

Comment vous pouvez expliquer cette rencontre ?

A la dernière minute nous avons su qu’elles sont parties mais pas au nom de l’UFDG. Elles, la vice-présidente et le groupe de femmes n’ont pas reçu l’aval de l’UFDG pour s’y rendre chez le premier ministre. Nous les femmes des autres partis de l’opposition continueront toujours à nous battre avec l’UFDG comme chef de file de l’opposition. Le combat continu. Pour l’instant on n’est pas prêtes à travailler, à dialoguer avec le pouvoir tant que les conditions préalables qui sont posées n’ont pas trouvé de solutions.

Est-ce qu’on peut dire que la rencontre avec Kassory a créé une fissure au sein des femmes de l’opposition ?

On reste toujours unies et indivisibles. C’est pour cela lors qu’elle est partie pour rencontrer le premier ministre Kassory, nous par contre on faisait la fête au siège de l’UFDG. C’est pour montrer à tout un chacun qu’on est unies et indivisibles.  Mais on n’avait rien à avoir chez le premier ministre.

Entretien réalisé par Alpha Oumar Diallo pour Aminata.com

alphanyla@gmail.com

+224 628 38 98 39

 

- Advertisement -

A lire également

L'info première en Guinée

Violence policière en Guinée : comment reformer la police nationale ?

Le Monde entier est confronté à l’une des pires crises de son histoire, il s’agit de la violence policière, après la pandémie de Coronavirus....

Labé : un cadre de l’UNICEF diagnostiqué positif au covid-19, le gouverneur figure parmi ses contacts

Il y a quelques jours, un cadre de l'UNICEF en mission à Labé et malade durant tout son séjour a été diagnostiqué positif au...

Labé : une fillette de 5 ans meurt lors d’une chute accidentelle dans le puits familial

Une fillette de  5 ans a fini ses jours dans un puits où  elle est accidentellement tombé ce 4 juillet 2020 aux environs de...

Covid-19/Dakar : cris de cœur des guinéens devant l’ambassade de la Guinée

Les cris de cœur des guinéens bloqués au Sénégal s’en flammes. Pour cette fois, des ressortissants guinéens vivant à Dakar ont pris d'assaut la...

COVID-19 en Guinée : la préfecture de Macenta enregistre un nouveau cas positif

Malgré les mesures annoncées par le gouvernement guinéen pour barrer la route au nouveau Coronavirus, cette maladie qui a tué près de 500 mille...
0 Shares
x