Rate this post

Des cadres de la douane guinéenne ont démarré une rencontre, mardi 24 janvier 2017 pour une « analyse des Douanes au service de la gestion efficace des frontière en 2017 », dans un réceptif hôtelier de Conakry en présence du ministre du budget et celle de l’économie et des finances.

Comme il est une traduction, la douane guinéenne se retrouve chaque année pour élaborer  et évaluer les résultats de l’exercice écouler, examiner les nouvelles charges, adopter le plan d’action de l’année en cours et évaluer  la mise en œuvre des dernières annuelles de la Douane.

Les travaux de cette rencontre seront sanctionnés par une résolution et la présentation des recommandations.

La réunion de la Douane de cette année a enregistré la présence effective de 80 participants sur 85 invités. Cet effectif est composé comme suit : 14 directeurs techniques et chefs de services d’appui, 13 directeurs régionaux des Douanes, 13 directeurs préfectoraux des Douanes, 18 chefs de bureaux de Conakry, 23 chefs des bureaux des unités de l’intérieur. En ce qui concerne les cinq absents, ils ont constaté avec regret quatre malades et un en formation militaire.

Dans son allocution de bienvenue le directeur général des Douanes, Général Toumany Sangaré, a saisi l’occasion pour réaffirmer la disponibilité totale et l’engagement effectif de tous les douaniers à réaliser les importantes taches qui leur sont dévolues notamment : la réalisation des prévisions de recettes budgétaires de 5.912 milliards GNF contre 5.731 milliards GNF en 2016.

L’attente des objectifs inscrits dans le plan d’action 2017 d’une part, et dans le contrat de performance entre la Direction Générale des Douanes et le Ministère du Budget d’autre part.

«  Je reste convaincu que pour atteindre ces résultats et réussir tous les challenges, la Direction Générale des Douanes peut compter sur le soutien du ministre du budget, du ministre d’Etat chargé de la défense nationale, ainsi que sur la bonne collaboration de nos divers partenaires tels que les consignataires, les opérateurs économiques, les commissionnaires agréés en Douane sans oublier la coopération Douanière Internationale ».

Pour Maladhô Kaba, Ministre de l’économie et des finances,  cette réunion se tienne à un moment où la Guinée vient de commencer le tarif extérieur  de la CEDEAO. Il est vrai que, le changement peut quelques fois générer des réticences chez certains acteurs, qui n’ont pas bien intégré tous les avantages de certains instruments et de certaines réformes. A ce titre, des difficultés peuvent être enregistrées dans la mobilisation des recettes.

« Je garde l’espoir qu’avec le retour des investisseurs dans notre pays, après la fin de l’épidémie d’Ebola, l’année 2017 augure des meilleurs résultats. A cet égard, je vous exhorte à redoubler d’effort dans la mobilisation accrue et la sécurisation des recettes ».

Dans le cadre de la reforme et de la mobilisation de la Douane,  des difficultés ont entravé la réalisation de certaines actions du plan de 2016.

Pour l’exercice 2017, il est assigné à la direction générale des Douanes des prévisions de recette en augmentation de 200 milliards par rapport à l’année dernière.

L’attente de cet objectif est le nouveau défi à relever par l’administration des Douanes, elle constitue un facteur important dans la réalisation des divers programmes de développement.

« Je me réjouie des relations partenariats douanes secteurs privés et vous invite à rehausser constamment la qualité de vos prestations en vu de mieux répondre des attentes des usagés. J’insiste sur votre responsabilité et un appel à votre engagement continu et effectif dans le travail. Je note également avec satisfaction que l’administration des Douanes est engagée désormais dans un processus de pilotage par objectif à travers des plans stratégiques et des plans annuels élaborer selon les objectifs visés ».

« En toute Etat de cause, je vous rassure que l’appui du département du ministère du budget et du mien également ne vous fera aucun défaut. Je ne ménagerais aucun effort pour vous accompagner et vous aider à mettre en œuvre les recommandations pertinentes qui sortiront de vos travaux », a-t-elle promit.

La clôture de cette rencontre de la Douane guinéenne le 26 janvier 2017 coïncide à la journée internationale des Douanes. Cette célébration se tiendra dans la cour de la Direction Nationale de la Douane.

Ibrahima Sory Barry pour Aminata.com

Tel : 620-10-70-71

 

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here