A LA UNEPolitiqueSocieties & Divers

Guinée: Un jeune opposant tué par un gendarme inhumé sans incident

Tué par les balles d’un agent des forces de l’ordre le 26 février dernier à Conakry en marge d’une journée ville morte de l’opposition, Boubacar Sidy Diallo a rejoint sa dernière demeure au cimetière « des martyrs » de Bambeto, commune de Ratoma lundi 05 mars 2018.

Après la levée du corps à la morgue de l’hôpital Ignace Deen aux environs de 11 heures, les leaders de l’opposition et leurs partisans ont accompagné le corps du jeune Diallo jusqu’à la mosquée de Bambeto.

Après la prière funèbre, le défunt a été accompagné par une foule compacte jusqu’à sa dernière demeure. Des jeunes en colère scandaient « Allahou Akbar (Dieu est grand) », « Justice pour Sidy Diallo »,  « trop c’est trop », « nous sommes fatigués ». Dès après l’enterrement de leur camarade, des jeunes ont envahi l’autoroute pour manifester leur mécontentement. Ils ont été vite calmés.

Il n’y a pas eu d’incidents sur l’axe Hamdallaye-Bambeto-Cosa au retour de la foule comme le redoutaient certains observateurs. Boubacar Sidy Diallo est la 90ème personne enterrée par l’opposition au cimetière de Bambeto suite à des manifestations politiques.

Mamadou Aliou Barry pour Aminata.com

A LIRE =>  Transition en Guinée, résumé de la journée du mardi 12 octobre 2021
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Translate »
Enable Notifications    OK No thanks