A LA UNECultureSocieties & Divers

Labé_ Deux opérateurs culturels pour un même espace et à la même date

À quelques jours de deux événements artistiques impulsés par deux structures différentes notamment: Tounkan gold et Mid prod.

Sauf que ces deux entités mijotent chacune de son côté, un spectacle pour la fête et tout porte à croire sur le même lieu désormais après que le stade où le concert de Wadha du game devait se tenir.

Pour Mid Prod, il n’y a aucune intention de nuire derrière: <<A la fin de la dernière foire, nous portions le projet de deux dédicaces et j’avais eu langue avec le district de foot et l’association des entraîneurs qu’ils nous aident à avoir le stade mais devant les trop nombreux obstacles on y a renoncé pour éviter les divisions autour des biens que la jeunesse a en commun.

Nous avons écrit au gouverneur qu’il puisse nous autoriser à occuper le site en chantier de l’aéroport notamment pour l’une de nos dédicaces pour laquelle on a déjà investi de l’argent.
Dans le même temps nous avons un collègue qui le vit comme une concurrence déloyale et qui a écrit à l’AGS. J’avoue que ma licence a expiré depuis le 31 décembre 2023 mais j’attendais ce spectacle pour régulariser la situation.

Ils ont tenu compte de tout ça pour menacer de suspendre mon évènement si je ne renouvelais pas licence.
De ce pas je vais à la banque pour les éventuels versements et pour prouver que ce n’est nullement de la concurrence déloyale…>>

A LIRE =>  Labé_ les émetteurs des radios BBC,RFI, RTG et Rurale partent en fumée

Du côté de Tounkan, on se dit calme et derrière les autorités qui devront séparer celui qui est en règle de celui qui ne l’est pas.

Amine Touré de la direction générale estime que c’est un document venu l’agence et qui s’appuie sur les textes et qui pèsent sur tous les acteurs d’événementiels.

<<Nous avons été informés par nos représentants par des banderoles, affiches que Mid prod est en train d’organiser un événement à Labé nous avons demandé à notre représentant de lui signifier qu’il n’est pas habilité, comme ça a insisté nous avons fait une lettre d’interdiction d’organisation…>>

Au delà de la nécessité de rafraîchir sa licence professionnelle, l’opérateur Mid Prod doit 20.000.000 GNF d’arriérées.

Tkillah Tounkara

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Translate »