Les pourparlers enclenchés ce mercredi 15 février par le président de la République se sont soldés par un échec. La rencontre du Palais Sékoutoureyah n’a pas permis de converger les positions.

Les syndicalistes campent sur leur décision de réclamer une augmentation de salaire et la prise en charge des enseignants contractuels. La grève largement suivie depuis le début va donc se poursuivre. Les leaders syndicaux appellent ce jeudi à une assemblée générale avec ses membres à la bourse de travail.

Abdoul Malick Diallo pour Aminata.com

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here