Malgré les multiples menaces des autorités guinéennes et leurs appels pour la reprise des cours, les enseignants ont brillé par leur absence dans les écoles. Cette situation a poussé les élèves à sortir manifester leur colère dans les rues à Boké, Kamsar, Mamou, …..
Partout, les manifestants en colère contre le régime Condé et les autorités en charge de l’éducation barricadent les routes et exigent le retour des enseignants dans les salles de classe.
A Boké par exemple, malgré les interventions de certains responsables de la commune et de la préfecture, les élèves sont déterminées à poursuivre le mouvement. Ils scandent des propos hostiles au régime du président Condé.
A suivre…
Mamadou Aliou Barry pour Aminata.com
(+224) 622 304 942