Guinée : une radio fermée pour avoir interviewé un syndicaliste
Noter l\'article

Après les  menaces  de Alpha  Condé  concernant  les  radios  qui diffuseraient  désormais  tout  propos  du  syndicaliste Soumah, le point  d’achoppement est  parti  de  Labé où dans  son  émission ‘’coup  de  gueule’’  la  radio  BTA a fait  fi  des  propos  du  locataire  de  Sékhoutoureya en  rediffusant  une émission datant  de  la semaine  dernière .

Conséquence ,le  gouverneur  de  région  Sadou  Keita  prend  la  décision  de  suspendre  la radio  en  attendant  d’éventuelles instructions de  sa  hiérarchie :

« j’ai  été  interpellé  sur  le  fait  que  la  radio  BTA a  passé  la  voix  de  Soumah avec  tous  les  commentaires ,moi  j’ai  appelé  le  directeur  pour  savoir  s’il  en  est  informé n’étant  pas  là  il  a  demandé  à  ses  agents et  finalement  a  reconnu contre  son  gré,  j’ai  appelé  les  journalistes  qui  m’ont  expliqué  que c’est  un  émission  que  le  directeur  Fady  anime mais  comme  lui  aussi  est  absent, le  stagiaire  qui  était  en  studio a  dû  prendre je  crois  l’émission  du  samedi  pour la  faire  passer…

Un communiqué c’est  quand  on  écrit et  on  fait  passer  mais  quand  la  voix même  passe je  ne  vois  pas  de  différence , il  n’y  en  a  même  pas.

J’attends les  instructions  de  la  hiérarchie si  on  me dit  de  rouvrir  tout  de  suite je  le  ferai ,si  on  me  dit  d’attendre j’attendrai …. »

Nous  avons  voulu  joindre  le Directeur  d’antenne de  la  radio BTA   Alpha  Fady  Diallo dans  un  premier  temps  il  se  trouvait  dans  les  locaux  de  la  sureté  mais  libre  de  ses  mouvements  puis une  seconde  fois  alors  qu’il était  allé  résoudre  des  affaires  à  lui.

Il  promet de  réagir  dès  qu’il  a  un  temps  libre. Affaire  à  suivre.

                                                                                                                                      Ousmane  K. Tounkara

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here