La grève déclenchée par le syndicat libre des enseignants et chercheurs de Guinée (SLECG) était au menu de l’assemblée générale du RPG Arc-en-ciel de ce samedi 20 octobre 2018.

Parlant du sujet, le député Mohamed Lamine Kamissoko membre du bureau politique national du parti au pouvoir a laissé entendre qu’un salaire de base de 8 millions de francs guinéens pour les enseignants n’est pas possible.

Selon les responsables de ce parti, le salaire de base de huit millions réclamé par le syndicat n’est pas une chose réalisable.

« Le salaire de base de 8 millions réclamé par le SLECG n’est pas réalisable. Ce n’est pas possible. Une telle dépense financière doit tenir compte, si vraiment ils sont intellectuels, des réalités du moment. C’est un comportement de déstabilisation de l’État », a-t-il indiqué.

Et l’honorable Kamissoko de poursuivre: « Nous avons franchi le cap du syndicalisme, qu’ils nous disent s’ils sont politiciens ».

Mamadou Aliou Barry pour Aminata.com

(+224) 622 304 942

 

PARTAGER