Grève des banquiers : réaction des quelques citoyens

Top de nos lecteurs

AKB massacre Bantama Sow: « je n’attends rien de ces plaisantins »

Le projet entamé par le ministère des sports, de la culture et du patrimoine historique dans le cadre d’indemniser les gloires du pays suscité...

“Si nos salaires de mars, avril et mai ne sont pas payés, nous allons boycotter la reprise des cours”, menace le SEPGUI

Privés de salaires depuis par les fondateurs des écoles depuis le début de la crise sanitaire de Coronavirus, les enseignants du privé de Guinée...

Couvre-feu en Guinée : des bavures des forces de l’ordre signalées dans les périphéries de Conakry

Les plaintes se multiplient contre les forces de l'ordre depuis l'instauration du couvre-feu pour empêcher la propagation de la maladie à Coronavirus en Guinée....

Chérif Abdallah: “Alpha tue le peuple et le pays”

DECLARATION GOHAÀ l’occasion de l’oraison funèbre de William Sassine, un ministre de l’actuel gouvernement avait dit « le 1er président de la Guinée avait...
Alpha Oumar Diallohttp://aminata.com
Alpha Oumar Diallo est journaliste de formation. Issu de l'Institut Supérieur de l'Information et de la Communication (ISIC), ce jeune pétri de talents et d'objectivité a travaillé dans de nombreuses rédactions en Guinée et a collaboré avec de médias étrangers. Passionné de l'écriture, il traite régulièrement des sujets d'actualité en toute impartialité et fait des analyses objectives.

La FESABAG (fédération syndicale autonome des banques et assurances de Guinée) a entame une grève depuis mercredi dernier. Elle présente une plateforme revendicative contenant 11 point, dont une augmentation de salaire de 84%. Face à cette situation toutes les banques sont fermées. Les citoyens ne condamnent pas cette grève, mais estiment que le moment est mal choisi.

Mamadi Keita est enseignant : «la grève des travailleurs des banques à un impact très négatif sur la population dans la mesure où elles sont le poumon de toutes les activités. Cette situation est vraiment catastrophique pour nous enseignant parce que nos espoirs reposent  sur nos maigres salaires. Et si nous ne pouvons pas être en possession du peu qu’on nous paye c’est un autre problème ».

A LIRE =>  Direction Générale de la SEG : Patrice Pépé Loua prend fonction

Ibrahima Boye Diallo est gestionnaire comptable : «c’est normal de revendiquer ses droits lors qu’on estime qu’ils sont violés, mais nous sommes à la vielle du mois de ramadan et plus précisément la fin du mois. Tous les salaires sont transférés dans les comptes et si les banquiers sont en grève nous ne pouvons récupérer de l’argent liquide. Et avec ça que nous pouvons effectués nos différents achats,  le ramadan demande beaucoup de dépenses. Cette situation ne doit pas perdurer, nous souhaitons qu’il trouve un terrain d’entente au plus vite».

A LIRE =>  Le FNDC comptabilise 287 prisonniers dans ses rangs

Abdoulaye Camara citoyen de Wanidara «professionnellement la grève est justifiée, mais elle cause beaucoup d’ennuis surtout aux gens qui ont tous leurs argents dans les banques. Et si elles sont fermées toutes les activités seront au ralenti parce que tout tourne au tour des banques. Nous leurs demandons de trouver une solution à ce problème afin d’éviter à la population le pire».

Jean Batiste Doré enseignant « la grève n’est pas une bonne chose. Mais c’est malheureux de constater qu’en Guinée pour que les choses aillent de l’avant il faut toujours aller en grève. Cette grève n’arrange personne elle pénalise plutôt les affaires. Nous demandons aux patrons des banques et les grévistes, de revenir sur la table de négociation pour que tout rentre dans l’ordre dans la semaine».

Lamarana Diallo pour Aminata.com

+224 623 27 55 45

- Advertisement -

A lire également

L'info première en Guinée

AKB massacre Bantama Sow: « je n’attends rien de ces plaisantins »

Le projet entamé par le ministère des sports, de la culture et du patrimoine historique dans le cadre d’indemniser les gloires du pays suscité...

“Si nos salaires de mars, avril et mai ne sont pas payés, nous allons boycotter la reprise des cours”, menace le SEPGUI

Privés de salaires depuis par les fondateurs des écoles depuis le début de la crise sanitaire de Coronavirus, les enseignants du privé de Guinée...

Couvre-feu en Guinée : des bavures des forces de l’ordre signalées dans les périphéries de Conakry

Les plaintes se multiplient contre les forces de l'ordre depuis l'instauration du couvre-feu pour empêcher la propagation de la maladie à Coronavirus en Guinée....

Chérif Abdallah: “Alpha tue le peuple et le pays”

DECLARATION GOHAÀ l’occasion de l’oraison funèbre de William Sassine, un ministre de l’actuel gouvernement avait dit « le 1er président de la Guinée avait...

Guinée : ils ont voté pour “renouveler son permis de les tuer”

“La politique ce n’est qu’une certaine façon d’agiter le Peuple avant de s’en servir.” Talleyrand-Périgord. « Nous demandons que cette Constitution qui est falsifiée soit...
0 Shares
x