A LA UNENouvelles des Regions

Grève dans le secteur de l’éducation: la grève largement suivie à Macenta

Le mot d’ordre de grève lancé, le 12 février 2018, par le syndicaliste Aboubacar Soumah, élu par la base, considéré de rebelle par le gouvernement du président Alpha Condé, et soutenu par la majorité des enseignants guinéens qui vivent dans la pauvreté absolue, fait son chemin à l’intérieur du pays.

Déterminé pour la bonne cause des enseignants guinéens qui sont plongés dans la poudre de la craie du matin au soir excepté les jours de repos de la semaine .Restent mobiliser dernière leur défenseur à l’occurrence dAboubacar soumah.

C’est le cas de la préfecture de Macenta en région forestière située au sud du pays. Joint au téléphone par aminata. com , le professeur de physique au lycée collège de worogbomai Sema Koivogui explique  » A Macenta plusieurs écoles restent fermées par l’absence des enseignants en classe. Sinon les élèves viennent et les encadreurs à l’école. Mais le sérieux problème est que nous avons les enseignants ne viennent pas dans les établissements d’enseignement. Cela fait que les cours sont boudés . Je crois qu’alors le mot d’ordre de grève lancé par la structure syndicale version Soumah est observée . Et le constat reste de même dans cette localité.  »

Plus loin, soucieux de l’avenir des enfants: « je voudrais interpeller l’Etat de résoudre ce problème à la satisfaction des enseignants guinéens pour le développement de l’édifice public qu’ait l’éducation. Toute chose , il faut procéder à la négociation concrète des points de revendication des enseignants. Car la Guinée est un pays de commun sauver l’éducation c’est construire une maison de vie.  »

A LIRE =>  Éliminatoires coupe du monde football 2022: fin de parcours pour la Guinée laminée par le Maroc

Zeze Enema Guilavogui pour aminata. com
Téléphone +224 622 34 45 42
Zezeguilavogui661@gmail.com

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Translate »
Enable Notifications    OK No thanks