Fichier électoral : le RPG qualifie d’insulte une réclamation de l’opposition

Lansana Komara, Ministre de l’enseignement technique, de la formation professionnelle
Lansana Komara, Ministre de l’enseignement technique, de la formation professionnelle

Le RPG Arc-en-ciel a profité de son assemblée générale hebdomadaire de ce samedi 10 août 2019 pour répondre à l’opposition guinéenne qui exige à la CENI le recrutement d’un opérateur international pour la révision du fichier électoral en vue des prochaines échéances électorales.

Le parti au pouvoir par la voix de Bany Sangaré membre du bureau politique national de cette formation politique s’est dit favorable au recrutement d’un opérateur national comme l’a proposé l’institution en charge des élections en Guinée.

“Nos amis d’en face veulent qu’on fasse venir un opérateur américain ou français ou australien, pour venir faire la révision du fichier électoral chez nous. Est-ce qu’on va accepter ça ? Un américain, est-ce qu’il peut écrire correctement le nom d’un Koivogui, d’un Samoura, c’est une insulte. Il faut qu’ils fassent confiance à un guinéen. Comme ils savent déjà qu’ils ont échoué, c’est pourquoi ils disent qu’il faut prendre un étranger. Ils ne veulent pas aller aux élections, ils veulent nous retarder”, indique le secrétaire général de la jeunesse du RPG Arc-en-ciel.

La commission électorale nationale indépendante (CENI) a dans une réunion avec les partis politiques fait savoir qu’elle souhaite recruter un opérateur local pour la révision du fichier électoral.

Mamadou Aliou Barry pour Aminata.com