Elhadj Saliou Camara, grand imam de la mosquée Fayçal
Elhadj Saliou Camara, grand imam de la mosquée Fayçal

A l’occasion de la célébration de la fête de l’Aid el-kebir en Guinée à l’instar des coreligionnaires du monde dimanche 11 août 2019, le premier imam de la grande mosquée de Conakry Fayçal a prêché pour l’union et la paix en Guinée.

Dans l’enceinte de cette mosquée, l’imam a invité les fidèles musulmans à l’unité et à la concorde. A cette occasion, le chef religieux a précisé qu’on ne peut pas être unis dans le mensonge.

« On ne peut pas être unis dans la trahison, la haine et l’ethnocentrisme. Si nous voulons être unis, on doit mettre fin à tout cela. On doit priorisé le développement de notre pays. Cela rentrera dans l’intérêt de tous », a indiqué El hadj Mamadou Saliou Camara.

Poursuivant, il a fait savoir que les musulmans sont des frères qui doivent accepter de vivre en harmonie et ensemble.

« On doit partager le bonheur et le malheur. S’il y a un mal, nous devons le partager. Il ne touchera pas que le peul, le soussou ou le malinké ».

Pour lui, celui qui n’a pas un esprit de partage n’aime pas la Guinée.

Cette fête Aid el-kebir autrement appelée Tabaski a été célébrée cette année en Guinée dans des conditions très difficiles. Beaucoup de fidèles musulmans n’ont pas pu se rendre dans des lieux de prière à cause de la pluie qui s’abattait sans cesse dans la capitale guinéenne (Conakry).

Ibrahima Sory BARRY pour Aminata.com