Fanta Kaba, chargée de Marketing UBA Guinée avec ses collègues chargés de communication des différentes représentations de la Banque en Afrique
Fanta Kaba, chargée de Marketing UBA Guinée avec ses collègues chargés de communication des différentes représentations de la Banque en Afrique

C’est visiblement la vision de la Banque panafricaine : le soutien aux entrepreneurs jeunes. Madame Diallo Fanta Kaba, directrice marketing de la Banque panafricaine UBA Guinée est dans la même logique. En marge de la plus grande rencontre du continent sur l’entrepreneuriat tenue la semaine dernière à Lagos, au Nigeria, votre quotidien en ligne l’a interrogée.

Au menu de l’entretien, l’entrepreneuriat jeune, la transformation des économies africaines par le privé, le lien entre la banque et les jeunes et l’investissement de UBA dans des projets promus par les jeunes. Lisez.

Aminata.com : parlez-nous de ce forum

Fanta Kaba : C’est un forum qui réunit les entrepreneurs de pays africains afin de leur permettre de socialiser, de parler de leurs projets et surtout d’obtenir des financements pour les réaliser.

Qu’est-ce que vous retenez de ce forum ?

Il faut retenir que l’Afrique n’arrivera à se développer que lorsque l’on mettra les ressources nécessaires auprès des jeunes pour qu’ils puissent entreprendre. La clé de notre succès repose sur l’entrepreneuriat. Du coup M. Tony Elumelu et sa fondation mettent tout en œuvre, dont les ressources financières, pour permettre aux jeunes africains de se développer, de porter des projets de développement durable qui leurs permettront d’accéder à une certaine autonomie.

Parlez-nous de la politique de votre banque en faveur de l’entrepreneuriat jeune en Guinée

La Banque évolue avec la Fondation Tony Elumelu. Vous savez que c’est notre Chairman (Président). Donc, toutes les actions à caractère social et caritatif que nous faisons sont sous l’étiquette de la fondation. Grâce à la Fondation nous avons pu aider plusieurs jeunes à porter leurs projets. Vous avez dû voir les laureats 2017 aux infos ces derniers mois. M. Tony Elumelu est venu en Guinée, il a rencontré le Président de la République, le Pr. Alpha Condé et a présenté les projets de ces jeunes guinéens pour leur permettre d’obtenir aussi l’assistance des pouvoirs publics. Nous venons d’ouvrir le forum pour les projets 2018, nous espérons vraiment que les Guinéens se démarqueront parmi les 19 autres pays.

Madame, pensez-vous que l’entrepreneuriat jeune peut transformer ou révolutionner l’économie guinéenne.

Tout à fait parce que ces jeunes si on les outille seront créateurs d’emploi. Donc, en créant de l’emploi, ils vont réduire le chômage de nos populations et ça va apporter un dynamisme nouveau à notre ville et à notre pays tout entier. Il ne faut pas oublier que dans ces projets il y a aussi les villages, les communautés rurales qui sont représentés. Donc, ils auront également des retombées bénéfiques parce qu’il y a de projets agricoles par exemple qui sont financés.

Votre mot de la fin

Il faut vraiment que les jeunes prennent conscience que leur destin est entre leurs mains et qu’ils n’hésitent pas à se battre pour développer ceux en quoi ils croient.

Entretien réalisé par Alpha Oumar Diallo, de retour de Lagos (Nigeria) pour Aminata.com

alphanyla@gmail.com

+224 628 38 98 39

PARTAGER