Rate this post

Quelques  jours  après  l’assassinat du  frère  cadet du  saint  de Sagalé, la  psychose a  du  mal  à faiblir chez  les citoyens  qui  ont  décidé  de  renforcer  la  vigilance  autour  des  personnalités  religieuses  de  la  région.

Dans  l’après midi du  lundi,  un  homme  à  la  barbe  fournie originaire de  la  Mauritanie  et  habituée  à  venir  tendre la sébile  à  Labé  a  eu  des  sueurs  froides  quant il s’est  approché  de  l’Imam dans  le  but  de  solliciter  de  l’aide.

Première  réaction ,  des  fidèles  soucieux  de  la  sécurité  de  l’imam  et  ne  lui  faisant  pas   visiblement  confiance lui  intiment   l’ordre  de  quitter les  environs  , l’homme  obtempère mais  dès  après  la  prière  certains fidèles toujours suspicieux  le  prennent  à partie croyant  qu’il voulait  du  mal  au  leader  religieux.

Alors, l’imam qui  avait  entendu la  clameur  a  demandé des  nouvelles et est venu interroger  personnellement  l’homme et  a  satisfait  à sa  requête  en  lui remettant  ce  qu’il  disposait sur  place  et  en  le  sécurisant  jusqu’à  son  foyer  d’accueil  situé  à Tata.

Thierno  Badrou  Bah  imam  rahtib  a  ainsi  expliqué  ce  malentendu :

« D’abord  que  Dieu  nous  préserve des  conséquences des  rumeurs. En  effet  hier lors de  la  prière quand les  muezzins faisaient  l’appel, un homme  s’est dirigé  vers moi  constatant cela  les   gens l’ont  demandé de   changer  de  place ,il  a  obtempéré, après  la  prière  j’ai  entendu  une  clameur  venant  de dehors, j’ai  demandé  des  nouvelles, on  m’a  dit  que   certains fidèles  suspicieux  l’ont  pris  à partie  pensant  qu’il  nourrissait  de  mauvais  desseins  à mon  endroit. J’ai  demandé  à le  voir  et  l’ai  interrogé il  m’a  dit  qu’il  vient  de  la  Mauritanie et  qu’il est  à court  d’argent pour  rentrer. Je  lui  ai  alors remis  ce  que  j’avais  sur  moi et  comme  des  attroupements  s’étaient  formés j’ai  ordonné  à des  jeunes  de  l’encadrer  pour  le  ramener.

La  police  a  dû intervenir  aussi  pour éviter  les violences. Après j’ai  appelé  sa  famille  d’accueil  pour  confirmer qu’il  est  rentré  sauf »

L’imam de la  mosquée de  Karamoko  Alfa mo  Labé  a  aussi  précisé que  son  tuteur  local  a  été  identifié  et  serait  un  imam  de  la  mosquée  de  Tata dénommé Thierno  Abdoulaye  Mali.

La  famille  d’accueil  a  aussi  précisé  que  très  souvent  l’homme  fait  le  voyage  pour  venir tendre  la  sébile  à Labé.

                                                                                                                                       Ousmane K. Tounkara

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here