A LA UNEPolitique

Assises nationales du 22 mars: Mamadou Sylla s’interroge « je me demande pourquoi on attend toujours à la dernière minute… ?»

Dans son discours du nouvel an prononcé dans la nuit du 31 décembre 2021 sur les ondes de la RTG, le Président de la transition a annoncé de vastes chantiers, notamment les assises nationales devant permettre aux guinéens d’échanger sur leurs préoccupations. En conseil des ministres tenu le jeudi dernier à Conakry, la date du 22 mars a été retenue pour le démarrage effectif de celles-ci. Questionner ce samedi, 12 mars 2022 sur cette annonce de Colonel Mamadi Doumboya, Honorable Mamadou Sylla a dénoncé le retard accusé quant à la détermination de cette date et le silence que le CNRD continue de garder face à certains sujets d’intérêt général.

Devant  ses ministres lors de ce conseil, le Président de la transition a annoncé que les assises nationales seront organisées à partir du 22 mars 2022, sur l’ensemble du territoire national et à l’extérieur. Ce programme sera piloté avec l’appui de la primature sur le plan national par le Ministre de l’Administration du Territoire et sur le plan international par le Ministre des Affaires Etrangères. Face à cette sortie de Doumbouya, l’ancien chef de file de l’opposition de la 9ème législature n’a pas manqué de s’en prendre au retard après la fixation de cette date. 

A LIRE =>  N'zérékoré : le lancement des assises nationales n'a pas connu d'engouement

« Je me demande pourquoi on attend toujours à la dernière minute, comme si depuis six mois on était trop occupé. Avant de fixer une date pour chaque programme, il faudrait qu’on mette une forme sur certaines choses. Moi  je dirai que tout ça c’est par manque d’un dialogue permanent qu’on a toujours réclamé. On ne décide pas ainsi puisque vous n’êtes pas le seul Guinéen. Bien sûr il y a un Chef de l’Etat mais il y a aussi des autres membres, d’autres citoyens et la population entière qui sont aussi important. Alors même si ça  été annoncée lors du discours du nouvel an, mais lorsque vous devez passer à l’application d’une telle décision, les gens allaient être informés à temps afin d’être documentés. En plus aucune précision clair parce qu’on a dit qu’à partir du 22 et l’on ne sait non plus à quand ça va prendre fin. Voilà pourquoi cette annonce est déplorable et c’est un peu difficile de travailler de cette façon », a dénoncé Honorable Mamadou Sylla.  

La bonne nouvelle annoncée par Mamadou Sylla, c’est celle relative au courrier du Ministre de l’Administration du Territoire et de Décentralisation, les invitant dans le cadre de l’ouverture d’un dialogue qu’ils ont toujours sollicité. La rencontre aura lieu selon lui, dans l’enceinte dudit ministère et avec 5 représentants de son camp, plus quelques cadres du département du Ministre Mory Condé. 

A LIRE =>  Assises Nationales: pour un pari gagné, Rose Pola compte sur la participation et le rôle de la presse

Sâa Robert KOUNDOUNO

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Translate »