Claude-Gislaine D’abord, j’ai cru à un mauvais rêve Avant que la mauvaise nouvelle se lève. Oh Verlon –

Dupont Pourtant, chez vous technique et plume étaient un don. Oh Claude-Gislaine Pourquoi à vous la haine ?

Pour faire écouter les bourreaux Voilà que se creuse vos tombeaux.

Ah Afrique !pourquoi chez toi la barbarie ? Pourtant chez toi, jadis point de vilenie. Afrique !comment dans ma case Autant la rage ?

Claude-Gislaine Votre sang ne s’affadira pas Car, la liberté d’informer grandira plus d’un pas Sire !

Vos bourreaux seront des mégots. Claude-Gislaine, de vos Nom, naitrons des milliers, De votre sang innocent se bâtira des piliers De votre sang innocent, émergera des monuments Vous morts dans le sable et le vent.

Verlon-Dupont! Est-ce vraiment vous ? Non vous êtes parmi nous Car, les morts ne sont morts Que lorsqu’ils sont morts dans les cœurs.

 
Alpha Abdoulaye Diallo pour AMINATA.COM

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here