InternationalUncategorized

Égypte: "Je suis le président de la République", clame Morsi à son procès

Le procès pour « incitation au meurtre » du président islamiste égyptien Mohamed Morsi, destitué par l’armée en juillet, a été ajourné lundi au 8 janvier, et le chef de l’Etat déchu a conseillé au tribunal de juger plutôt les « leaders du coup d’État militaire ».

« Je suis le président de la République et ce tribunal est illégal », a d’emblée déclaré M. Morsi derrière les barreaux d’une cage aux côtés de 14 co-accusés, a rapporté un journaliste de l’AFP présent dans la salle d’audience, au cœur de l’Académie de police du Caire.

 

Premier chef de l’État élu démocratiquement en Egypte, M. Morsi a été déposé et arrêté par l’armée le 3 juillet quelques jours après que des millions d?Égyptiens sont descendus dans les rues pour réclamer son départ.

« C’était un coup d’État militaire, les leaders de ce putsch devraient être jugés », a lancé aux juges du tribunal le président déchu manifestement en bonne santé dans un costume bleu sombre.

 

M. Morsi doit répondre avec 14 co-accusés –dont sept toujours en fuite– de la mort d’au moins sept manifestants lors de heurts devant la présidence le 5 décembre 2012.

 

AFP pour Aminata.com

A LIRE =>  Afghanistan : les dernières troupes américaines ont quitté
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Translate »
Enable Notifications    OK No thanks