A LA UNENouvelles des Regions

Siguiri: le pain dévient une denrée rare, une baguette coûte 4000 GNF

La préfecture de Siguiri est confrontée à une rareté de pain. Cette situation a commencé ce jeudi 11 novembre 2021 dans la commune urbaine où il faut parcourir des kilomètres pour être en possession d’une miche de pain et celle-ci coûte 4000 francs guinéens (GNF).

Le directeur préfectoral du commerce Mohamed Lamine Kaba est resté injoignable pour donner des explications sur cette affaire.

Cette situation qui continue à secouer les consommateurs de la préfecture, certains citoyens n’ont pas manqué à exprimer leur mécontentement :<<la vie à Siguiri est devenue très chère, le prix du pain est monté à grand pas, et puis en un seul coup. Nous sommes dépassés par la situation. Les autorités communales et préfectorales ne font rien dans cette augmentation>>, a expliqué Mamadou Diallo, consommateur de pain.

Le maire de la commune urbaine de Siguiri rencontrée sur la situation s’est exprimé en ces termes:<<la situation de Siguiri est compliquée. Les boulangers ont changé leur méthode. Un pain coûte 4000 GNF et un kilogramme de viande coûte aujourd’hui 55 000 GNF. J’ai tout fait mais je suis incapable de lutter contre cela>>, a-t-il expliqué.

Présentement, l’augmentation du prix du pain à Siguiri est une réalité,une situation qui reste sans solution.

Moussa Gberedou Condé correspondant régional 

A LIRE =>  Transition en Guinée, résumé de la journée du Samedi, 06 novembre 2021

(+224) 624 047 979

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Translate »