A l'entrée de la ville de Dubreka
A l'entrée de la ville de Dubreka

Après des accords politiques entre certains partis les remous ont commencé par rapport à l’installation des maires dans les communes. C’est comme le cas de la mairie de Dubréka. Le choix de Mamy Seny Bangoura dit Barozo , chef de quartier de Toumaniah pour gouverner la mairie de Dubréka, a été emmaillé des protestions au lendemain de la fête de Tabaski.

Selon nos sources plusieurs jeunes de la localité étaient dans la rue pendant que le coordinateur préfectoral du RPG Arc-en-ciel et les 19 futurs conseillers communaux du parti étaient devant les sages pour une réunion de sortie de crise.

Suite à cette manifestation de rue des jeunes mecontents, le coordinateur préfectoral, Kalil Julien Gnandy, aurait interrompu le grand imam de Dubréka E,lh Aboubacar Ousmane Conté qui parlait pour amorcer la crise. Ainsi, ce dernier a dit clairement qu’il n’est pas en sécurité au moment que des jeunes ont investi la rue où se tenait cette réunion.

La réunion qui se tenait au domicile du Sotikémo de Dubréka, Elhdj Momo Damba fut arrêté contre la volonté des sages et de la majorité de l’assistance qui auraient envisagé d’achever cette rencontre afin de trouver une solution fiable.

Malgré les mots des sages et certaines personnes qui auraient demandé au maire choisi Mamy Sény Bangoura et le coordinateur du RPG Arc-en-ciel, de rester dans la ville de Dubréka ont finalement quitté la localité.

Malgré les paroles des sages et d’autres, qui lui ont demandé de ne rien craindre, a quitté les lieux avec le nommé Mamy Sény contre la nomination de qui la jeunesse proteste.

Zézé Enéma Guilavogui pour aminata.com

Zezeguilavogui661@gmail.com

Tel : +224 622 34 45 42

PARTAGER