L’SIC  de Kountia et OSIWA initient une formation dans le domaine minier. C’est dans le cadre d’une bonne gestion du secteur minier dont la Guinée regorge d’une grande potentialité que l’ISIC de Kountia, en partenariat avec Open Society Institute for West Africa (OSIWA) organisent un atelier allant du 21 au 24 janvier 2014 pour une conception et d’élaboration de modules de formation sur les questions minières.

L’objectif dudit atelier est d’identifier des matières et d’en définir les contenus du programme de formation initié pour les étudiants en journalisme sur les questions des Industries Extractives en Guinée, notamment, les mines. Selon nos informations, cet atelier de 4 jours réunira au minimum 30 participants qui doivent venir du secteur minier, de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche scientifique. Nous vous proposons de lire l’intégralité du discours de Abdourahmane Diallo, chargé de programmes à OSIWA Guinée lors de la cérémonie d’ouverture:

 

Chers Invités

Je voudrais avant d’entamer mon propos vous souhaiter la bienvenue à cet atelier d’élaboration des modules de formation sur les industries extractives. Je suis  particulièrement heureux d’être parmi vous ce matin compte tenu de la pertinence des thèmes  à débattre et le rôle que joue les médias dans l’information des citoyens sur le secteur minier.

 

Mesdames et Messieurs

L’objectif global de ce projet est de fournir des connaissances et des compétences aux  étudiants de  l’ISIC sur des thèmes majeurs pour la Guinée à savoir les industries extractives, démocratie et bonne gouvernance, les droits de l’Homme et la culture de la paix.  Le choix de ces thèmes n’est pas fortuit, car ils sont intiment liés est constituent des éléments essentiels à  travers lesquels les médias contribuent au développement harmonieux de notre pays.   C’est dans le souci de contribuer à des médias plus professionnels et responsables qu’OSIWA apporte son appui à l’ISIC pour la formation des jeunes étudiants.  Ce projet vient à la suite d’un autre projet d’OSIWA exécuté en partenariat avec Revenue Watch Institute et l’ISIC qui porte entre autres sur les techniques de reportages et d’investigations sur les industries extractives. C’est ce projet qui a permis de ressorti la nécessité d’aller au-delà des formations  ponctuelles des journalistes en initiant des modules de  formations dans les cursus de formation  de l’ISIC dont vous êtes invités à discuter pendant les quatre prochains jours.

 
Mesdames et Messieurs

Le rôle des médias dans l’approfondissement de la bonne gouvernance et la démocratie, les droits de l’Homme et la cohésion sociale  ne cesse de s’accroitre et se fait sentir  quotidiennement dans notre pays.  médias sont des piliers clés en ce qu’il permet aux citoyens d’avoir accès aux informations objectives, et il ne peut y avoir un traitement adéquat et  impartial de l’information sans des journalistes bien formés particulièrement dans des  domaines aussi complexes que les industries extractives, thème majeur de cet atelier.   

Toutefois, les médias ne peuvent jouer pleinement ce rôle sans le respect strict de l’éthique et  de la déontologie et l’acquisition des compétences appropriées.  Pour y parvenir il faut des médias beaucoup plus professionnels, responsables et citoyens.  C’est pourquoi l’appui aux médias et aux structures de formation des journalistes est indispensable et pour nous a OSIWA les médias sont nos partenaires de taille et ceux qui suivent nos activités en

Guinée peuvent en témoigner.

 

Mesdames et Messieurs

Les médias sont devenus de plus en plus des acteurs clés dans la promotion de la bonne gouvernance dans le secteur minier en facilitant l’accès aux citoyens à l’information  sur des questions majeures telles que les conventions minières, les droits des communautés, l’impact environnemental etc.  Ceci contribue au renforcement du contrôle citoyen pour une plus grande transparence dans les industries extractives.     Je voudrais inviter les participants à des réflexions approfondies pour doter  ISIC des modules de références afin qu’au terme de leur formation, les étudiants soient bien  outillés pour traiter des questions complexes de l’industries extractives avec  professionnalisme.  J’ose espérer que grâce à ce projet, ISIC deviendra une référence  dans la réalisation de tels projets dans la sous-région.

 

Mesdames et Messieurs,

Permettez moi d’exprimer les vifs remerciements et reconnaissances d’OSIWA à l’endroit de Son Excellence Monsieur le Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique pour son appui à ce projet.  Mes remerciements et félicitations aussi au Directeur

Général de l’ISIC et ses collaborateurs pour cette innovation en faveur des médias Guinéens.   Je ne saurais terminer mon intervention sans exprimer nos sincères remerciements à toutes les personnes ressources pour leur disponibilité à accompagner ISIC dans la réalisation de ce

projet ainsi que nos vives félicitations à la première promotion de cette formation. Je vous remercie de votre aimable attention.

 

AMINATA.COM

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here