Le choix porté sur Mamou pour les festivités de la 56ème année d’indépendance va-t-il créer un bras de fer entre le Chef de l’Etat et les notables du Foutah? Tout porte à croire que les deux camps ne conjuguent en ce moment le même verbe. Plusieurs désaccords divisent les deux parties.  

A en croire nos informations, la constitution d’une délégation devant remercier le Président de la République sur le choix porté sur une ville de Foutah serait le principal obstacle.

 

En effet, les sages auraient décidé de former une délégation qui représente toutes les préfectures de la Moyenne Guinée. C’est ce que, le locataire de Sékoutouréya n’entend pas de ses oreilles. Il souhaiterait recevoir une délégation des sages issus exclusivement de la ville carrefour. A défaut, il déclinerait toute délégation à connotation régionale (Foutah). Selon des sources proches du Palais présidentiel, le Chef de l’Etat ne souhaite recevoir aucune représentation de la notabilité de la Moyenne Guinée.

 

Autre souci, les sages du Foutah n’ont pas caché leur colère contre les représentants gouvernementaux (ministres) qui, en séjour à Mamou, n’ont pas daigné de rendre visite aux notables. Ceci est considéré comme un manque de respect et considération à leur égard. D’après nos sources, les notables comptent, au cours de la rencontre avec le Chef de l’Etat l’interpeller sur la nécessité de tenir les promesses de construire toutes les infrastructures prévues.

 

La Moyenne Guinée est réputée un fief de l’ancien premier ministre, Cellou Dalein Diallo. Le choix porté sur une ville de la région est vu par certains observateurs comme la volonté du Président Condé de s’approcher de cette population. Die Sira Traoré, députée uninominale de Mamou sous la bannière de l’UFDG [principal parti d’opposition, NDLR] avait invité les autorités à éviter toute politisation de la  cérémonie d’indépendance.

 

Alpha Oumar Diallo pour Aminata.com
alpha.oumar@aminata.com
+224 666 62 25 24

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here