A LA UNENouvelles des Regions

Affaire camions éboueurs saisis à Pita: Mamadou Oury TB hausse à nouveau le ton contre le maire

Préfecture de Pita

L’affaire avait beaucoup fait parler d’elle dans la ville de Pita. Plus de deux semaines après, la colère contre le maire que de nombreux citoyens avaient accusé de complicité avec les conducteurs des camions éboueurs saisis, semble toujours d’actualité. Ce mercredi 21 décembre 2022, l’un des conseillers communaux a de nouveau haussé le ton.

Il s’agit de Mamadou Oury TB Bah. Il est conseiller à la mairie de Pita sous la bannière de l’UDRG, parti politique dirigé par Bah Oury. A l’en croire, depuis qu’il a mis à la place publique cette affaire des camions éboueurs, il est écarté de toutes activités de la maire. L’ordre, ajoute-t-il, serait du maire.

« Je ne suis associé à aucune activité de la mairie. Je ne suis pas non plus informé d’aucune réunion ordinaire ou extraordinaire. Le maire ne me salue même pas. Quand il me voit, il m’ignore. Il me voit comme un ennemi alors que je ne fais que mon travail. En tant que conseiller, je ne peux fermer ma bouche sur des choses qui ne sont pas dans l’intérêt de Pita ou de la population de Pita. Entre le maire et moi, il y a un antécédent. Il m’en veut depuis que je me suis opposé à une quantité d’essence qui avait été proposée pour sa voiture. Il devait aller en mission dans une localité qui est tout près de la ville. Il a proposé 15 litres. J’ai jugé cela exorbitant. Depuis, il me voit comme un ennemi », réagit le jeune conseiller communal.

A LIRE =>  Assemblée générale de l'ONU: le chef de l'État guinéen est arrivé aux USA 

Mais selon le maire de Pita, les dires de Mamadou Oury TB Bah sont « infondés ».
« Ce conseiller est un habitué des faits. On fait rien sans que les conseillers ne soient informés. L’affaire dont il parle, a été réglée depuis longtemps. L’endroit où les camions éboueurs avaient été saisis sont bel et bien un dépotoir d’ordre. Ces camions ont été déjà libérés et retournés à Labé. S’il vous dit qu’il est écarté de toute activité de la mairie, ça n’engage que lui. A ce que sache, aucune réunion ne se tient au nom de la mairie », réplique Mamadou Oury Diallo, maire de la commune urbaine de Pita.

A rappeler que ces camions éboueurs avaient irrité la population de Pita. Mais avec l’intervention des autorités de la ville notamment le maire et le procureur, les deux gros-porteurs de déchets humains avaient été libérés et retournés à Labé.

Oury Maci Bah pour Aminata.com
Tél: 628533966

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Translate »