20 mai  2019, des  agents  de  la garde  communale  de  Labé ont  mis  la  main  sur un  stock  avarié de  poissons. Le produit hallieutique en souffrance  appartient  à un  vendeur libanais  détenteur  de  l’une  des  poissonneries de  la  ville. Le stock incriminé lui  a  été  retiré  et  la  commune  s’active pour éviter  un  autre  desagrement  aux  citoyens.

Après rapport  de  ses  agents, le  maire Aliou Laly Diallo a ordonné la  saisie du  stock en  souffrance  et  via  la  commission  santé  hygiène de la  commune a demandé  une inspection  fine du  local de  ce  libanais afin  de  mettre  la  main  sur  l’entiereté  du produit  avarié.

Un  tri  a  été  fait et  et  le  mauvais  stock  a  pris  le  chemin  de la plateforme  d’enfouissement.

A l’heure qu’il  fait, les enquêtes  se  poursuivent , estime  le  maire de  la  commune, qui  promet  que  la  loi  sera  appliqué  sur  le  contrevenant  libanais  dans  toute  sa rigueur.

Pourrappel, ce fournisseur  en produits hallueutiques, preuve  de  sa  mauvaise  foi avait instruit à son  personnel , de  melanger  un  carton de bon poissons à un demi carton de poissons  en  souffrance pour  tout  acquereur, s’il ne voulait  pas  se  oumettre  à ce  rituel, la  livraison  lui  était  simplement  refusée.

Ousmane K. Tounkara