orangeguinee > guicopresse

UBA Guinée

Dalaba/Kourou : Des citoyens désapprouvent la liste de la délégation spéciale !!!

Érigée en sous-préfecture le 25 novembre 2020, Kourou situé à 46 kilomètres du chef-lieu de la préfecture de Dalaba, était un district qui relevait de la sous-préfecture de Ditinn.
Depuis quelques semaines, l’autorité locale et certains citoyens des quatre (4) districts qui composent la nouvelle sous-préfecture sont en contradiction.
Certains citoyens contestent la liste de 07 personnes qui seraient choisies par le nouveau sous-préfet Jacob Diawara, ‘’ sans concertation’’. Une liste qui devrait être remontée au préfet de Dalaba, qui, à son tour doit l’envoyer au ministère de l’administration du territoire et de la décentralisation pour sa validation. Les protestataires décident de désapprouver la future équipe dirigeante.

Pour calmer les ardeurs et rétablir la sérénité, le gouverneur de la région administrative de Mamou, Amadou Oury Dialla accompagné du préfet de Dalaba, s’est rendu récemment dans la localité.

Réunis en grand nombre, les citoyens, par la voix de leur porte-parole, ont dénoncé la ‘’complicité des autorités préfectorales de Dalaba sur le choix des futurs conseillers de la nouvelle commune rurale’’.
«C’est le sous-préfet de Kourou et le préfet de Dalaba qui ont choisi des gens qu’on ne veut pas voir à la tête de notre commune. C’est le préfet de Dalaba qui est à la base de tout cela», a indiqué le porte-parole de la communauté.

A LIRE =>  Maison centrale de Conakry : Mohamed Sidy Diallo - L'autre El Chapo ?

En réponse à cette accusation, le préfet, Elhadj Boubacar Barry a déclaré : « Je ne suis ni de près ni de loin mêlé à cette affaire. Tout s’est passé selon la procédure. Acceptez qu’on se comprenne, on va vous aider à développer votre localité ».
La réplique du préfet provoque la colère des citoyens qui lancent des mots hostiles à l’autorité préfectorale.
Le Gouverneur de la région administrative de Mamou, Amadou Oury Diallo, décide aussitôt d’interrompre la rencontre et promet aux citoyens de rendre compte à sa hiérarchie pour qu’elle prenne des dispositions. « Moi, c’est le message du ministre que je vous ai annoncé. Maintenant que j’ai compris la situation, je vais rendre compte à ma tutelle. Peut-être, le ministre Bourema Condé viendra lui-même pour gérer la situation », a fait savoir le gouverneur de Mamou.

Source AGP

Share and Enjoy !

Shares

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »