A LA UNECulture

Culture : « Désormais les artistes pourront vivre le fruit de leurs efforts », a indiqué l’artiste Aubin Théa

Suite au décret tombé tard la nuit hier mercredi 18 Mai 2022 sur la nomination de Michel Théodore Lamah, ils sont nombreux les artistes guinéens qui éprouvent la satisfaction de la nomination d’un de leurs, c’est le cas du ténor de la musique forestière l’artiste Aubin Théa, joint par téléphone par notre correspondant, nous explique comment il s’est connu avec le nouveau promu à la tête de la Direction Nationale du bureau guinéen des droits d’auteurs.

« C’est un jeune intellectuel très engagé dans la revalorisation de la culture guinéenne. Je l’ai connu en 2003 quand je suis venu Conakry pour l’enregistrement de l’album du Doyen Konia Moussa. En ce temps Michel Théo aussi faisait les premiers pas auprès de son Papa Prince Théodore pour l’arrangement des sons. Depuis ce temps nous avions toujours bien collaboré. La plupart de mes albums mis sur le marché, je les enregistre chez lui au studio « Zidawa ». J’étais vraiment dépassé de joie quand j’ai appris sa nomination pour Direction Nationale du bureau guinéen des droits d’auteurs »

Pour lui cette nomination est une nouvelle ère pour les artistes qui souffrent sans être rétablis dans leur droit, « Désormais les artistes pourrons vivre le fruit de leurs efforts, car c’est très marrant de passer des nuits blanches dans le travail à la maison tout comme dans les studios d’enregistrement et à la fin, c’est une minorité des croches qui vient profiter des efforts. Ils sont nombreux les artistes qui ne pensaient même plus à l’existence du BGDA. Et cela dû à la mauvaise gestion » a fustigé Aubin Théa dit le « céboulouwé ».

A LIRE =>  Diakhaby, Diakité, Moriba… : Kaba Diawara en tournée européenne

En ce étant satisfait de la nomination de Michel Théo comme Directeur National du BGDA, il n’a pas manqué de souligner ceci, « Nous remercions le père de la nation, son excellence Colonel Mamadi Doumbouya. Avec notre frère Michel Théo, tout sera mis au clair et chaque artiste reconnu par le bureau guinéen des droits d’auteurs pourra dorénavant vivre des retombées de son effort. Depuis le matin, mes sœurs frères et moi sommes venus féliciter notre désormais Directeur National du BGDA »

À noter que Michel Théodore Lamah affectueusement appelé Michel Théo qui vient de bénéficier son premier décret présidentiel pour la Direction Nationale du bureau guinéen des droits d’auteurs, est un artiste chanteur, compositeur et arrangeur de sons. Il est le fils de feu Prince Théodore Lamah l’un des précurseurs de la musique forestière.

Stephane François TATO depuis N’zérékoré pour Aminata.com

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Translate »