A LA UNEEconomie

Conakry: le patronat de Guinée lance officiellement ses activités

Réunis autour de la Confédération Générale des Entreprises de Guinée, (CGE-GUI), ces membres qui composent cette entité patronale ont officialisé leurs activités ce jeudi, 19 mai 2022 à l’hôtel Kaloum. Présidé par le premier ministre chef du Gouvernement, cette cérémonie a réuni d’autres membres de l’administration publique et privée, des représentants du corps diplomatique accrédité en République de Guinée, de M. Jean Marie Ackah, Secrétaire exécutif de la fédération des organismes patronales de l’Afrique de l’Ouest, en abrégé FOPAO et de plusieurs patrons d’entreprises privées.

Ces chefs d’entreprises privées guinéennes, veulent désormais passer à la vitesse supérieure. Après la récente unification en une et unique confédération, ces membres souhaitent mettre fin à la division qui a toujours caractérisée ce secteur privé. C’est pourquoi M. Ansoumane Kaba, connu sous le sobriquet de Kaba Guiter SA et président de cette Confédération n’a manqué de rendre hommage au Président de la transition, Colonel Mamadi Doumbouya, représenté par son premier ministre Mohamed Béavogui.

«Ce jeudi 19 mai restera un jour mémorable pour notre cher pays. Permettez-moi de vous dire que mes pairs et moi avons décidé d’œuvrer de concert en étant unis et solidaires avec tous nos membres afin de construire un secteur privé fort, producteur de richesses et d’emplois au service de la prospérité des entreprises guinéennes et partant de nos populations. Cette dynamique et cette volonté qui sont les nôtres constituent un levier très important du développement économique et social de la nation», a fait savoir Kaba Guiter, avant d’exporter au Gouvernement de leur offrir un cadre institutionnel légal pour leur épanouissement.

A LIRE =>  N'zérékoré: les travaux du déguerpissements pour la récupération des domaines de l'État en marchent

« Donnez-nous, s’il vous plaît, le cadre institutionnel légal adéquat, pour l’épanouissement du secteur privé. En retour, nous vous donnerons beaucoup plus d’initiatives pour vous aider à réaliser tous vos programmes relatifs aux infrastructures, à l’agriculture, aux mines, à l’éducation, à la formation professionnelle et au social pour le bonheur de nos populations. Nous créerons de l’emploi pour nos jeunes évitant ainsi les crises sociales et les traversées mortelles de l’autre côté de la mer », a plaidé M. Ansoumane Kaba.

Avec un calendrier très chargé, le premier ministre du Gouvernement de la transition a profité de son petit temps pour saluer des efforts de son ministre du commerce, qui grâce à ses efforts, a réussi à inir ces chefs d’entreprises autour d’un même idéale.

« Le ministre du commerce et celui de l’emploi et du travail et vous, avec un esprit de patriotisme. Vous êtes parvenus à faire un travail remarquable qui a abouti à un instrument capable de dynamiser à la fois l’emploi, la sous-traitance, la protection sociale, en un mot, le contenu local. Le nouvel état d’esprit que vous affichez est un signe positif du processus de refondation de la nation. Nous saluons toutes les énergies déployées pour aboutir à une synergie d’actions, nous comptons sur vous pour ainsi dynamiser notre économie, créer de l’emploi et de la richesse », a laissé entendre Mohamed Béavogui.

A LIRE =>  Actualité guinéenne, résumé de la journée du Jeudi, 21 avril 2022

À sa prise de parole, le ministère du commerce a rappelé que l’absence d’une structure patronale unifiée a beaucoup pesé sur le développement de la Guinée en gênant le dialogue public-privé et en représentant une image peu de division en direction de nos partenaires et investisseurs étrangers. Sans ce dialogue entre l’Etat et le secteur privé a-t-il poursuivi, il est impossible de pouvoir mettre en place un environnement assaini favorable aux affaires, à l’investissement, à une production de qualité et à la création d’emplois.

«Nous n’arriverons pas à créer un secteur des circuits commerciaux dynamiques pour la promotion de nos exportations et être compétitifs au sein du marché unique africain. Nous vous encourageons à avancer pour parvenir à un bureau exécutif inclusif et à l’adoption des statuts et des règlements intérieurs. (…). Nos attentes sont immenses, mais pas insurmontables. (…). Vous avez tout le soutien du gouvernement, pour asseoir de manière durable, la confédération générale des entreprises de Guinée. Je m’engage à entretenir ce partenariat pour qu’ensemble, nous atteignions les objectifs fixés », a indiqué Dr Bernard Gomou.

Sâa Robert KOUNDOUNO

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Centre de préférences de confidentialité

Necessary

Advertising

Analytics

Other

Translate »