L'ancien premier ministre Kabiné Komara
L'ancien premier ministre Kabiné Komara

Election du Maire de Kaloum : Une réelle raison de garder espoir en Guinée donnée par les populations de cette Commune.

 » Au moment où les guinéens implorent, le Tout-Puissant pour éteindre les multiples foyers de contestations quasi quotidiennes à travers le pays ;

 » Au moment où la destruction des biens publics et privés  et l’atteinte à la vie et à  l’intégrité physique de nos concitoyens est en passe de se banaliser ;

 

« Au moment où  ceux qui sont censés être les gardiens de l’unité nationale et du vivre ensemble où que ce soit sur notre territoire national n’hésitent plus à exceller dans des propos à connotation tribale et régionaliste ;

« Au moment où notre jeunesse commence à se détourner des vertus de l’intégrité et de l’effort pour  se frayer des passe-droits compromettants ;

« Au moment où  même les amis les plus fidèles de notre pays commencent à  se désespérer de nous, pour nous reléguer dans la catégorie de pays incertains, où rien de positivement durable ne peut être construit ;

Voilà que les populations de la commune de Kaloum, le cœur originel de notre capitale,  viennent de nous gratifier d’une belle  raison d’espérer.

En effet, ce vendredi 16 novembre 2018, la Commune de Kaloum a élu à  l’unanimité comme maire une dame d’aucune obédience  politique, élue dis-je, avec la totalité des voix tant de la mouvance présidentielle que de celles de l’opposition et des Indépendants, avec un score de 29 voix sur 29. 

Quelle belle leçon de Consensus!

En d’autres moments, sous d’autres cieux, ce plébiscite serait  qualifié de score à la soviétique, c’est à dire obtenu sous le sceau de la contrainte et de la démagogie et que sais-je encore?

Eh bien, pour ce cas spécifique de Kaloum, je dirais plutôt qu’il s’agit d’un score de sursaut, un score d’espoir et d’espérance, un score de réveil, pour toute la Guinée.

Jugez-en plutôt!

Par cette élection, les populations de Kaloum ont démontré que quelque part en Guinée, il est encore  possible de juguler les démons de l’ethnocentrisme et de la division pour communier ensemble, tous bords politiques et ethniques confondus, sans aucune exclusive.

Par cette élection, qui s’est déroulée sans aucune contestation ni récrimination, les populations de Kaloum ont donné la leçon qu’en Guinée il est possible de conjurer les trucages, le bourrage des urnes et les falsifications de procès-verbaux, afin de ne refléter que la seule et authentique expression de la volonté populaire.

Par cette élection, les populations de Kaloum ont sonné l’alerte, mieux lancée un sérieux avertissement  à nos acteurs politiques pour leur signifier que leurs mésententes destructrices peuvent détourner d’eux les regards et les cœurs des citoyens.

Par ce vote qui a porté  à la tête de la commune la Première femme de cette confrontation sur  l’ensemble du territoire, les populations de Kaloum ont redoré le blason de la femme guinéenne dont notre histoire commune a enregistré tant de hauts faits.

Par cette élection, qui a été suivie d’un carnaval géant à travers tous les quartiers du centre-ville,  sans aucun incident et dans une ambiance bon enfant,  les populations de Kaloum ont démontré qu’elles rejetaient les  manipulations  politiques  qui  poussent dans la rue des jeunes désœuvrés.

Par cette élection, les populations de Kaloum ont voulu  appeler toute la classe politique et tous les leaders d’opinion à  un vrai sursaut de responsabilité afin que ceux d’entre eux qui attisent la haine ,  mettent un terme à  leurs comportements irresponsables  qui souillent notre tissu social, brisent nos familles , détruisent   nos  amitiés séculaires , ruinent  notre économie et discréditent  notre pays.

Par cette élection, les populations de Kaloum ont donné la preuve que le respect de la règle de droit est l’ardent vœu  du peuple et qu’il est temps de s’y plier en toute circonstance.

 

Par cette élection, les populations de Kaloum ont tenu et réussi à  plébisciter comme maire, non pas une personne rompue aux arcanes des intrigues politiques , mais plutôt une dame qui est en train de faire ses premiers pas dans la gestion municipale,   avec pour seule ambition de servir et non se servir , une dame symbole d’humilité, d’intégrité et de dignité , enfin une dame dont les amis et compagnons se retrouvent à travers toute la Guinée .

 

Par cette élection, les populations de Kaloum ont magnifié les vertus du dialogue et de l’entente, à  un moment les voix des personnes qui prônent le rapprochement, le dialogue se fait de plus en plus rare et inaudibles au profit de celles des personnes qui poussent des franges de la population à l’affrontement et au repli sur soi.

 

Par cette élection, les populations de Kaloum ont  rejeté ainsi   la théorie des ethno stratèges qui prétendent qu’en Guinée  seule l’ethnie ou la région d’origine doit constituer le rempart du politicien.

 

Enfin, par cette élection et par les magnifiques leçons qui en découlent,  les populations de Kaloum, en tant qu’hôtes des principales institutions de la République, interpellent celles-ci  à  faire preuve d’un sursaut salvateur pour donner à notre pays plus de crédibilité et de fierté.

C’est donc  de tout cœur que nous devons dire  Bravo et merci aux populations de Kaloum pour avoir amené à  nos portes un train d’espérance pour notre pays dont les fondements sont actuellement ébranlés !

Il nous appartient dès lors à tous et à chacun de nous embarquer à bord de ce train qui nous mènera vers les rives de l’unité, de la justice, de la fraternité et du progrès pour tous.  »

 

PARTAGER