orangeguinee > guicopresse

UBA Guinée

Damatang Albert CAMAR

Conakry un éboulement à Sonfonia fait trois blessés

Un éboulement à Sonfonia fait trois blessés
Un éboulement est survenu ce lundi 21 Juin 2021, dans le secteur bacsimayah, dans sonfonia, faisant trois blessés évacués à l’hopitan Ignace Deen et actuellement en observation.

Le site est l’une des zones aménagées par la SONAPI, la société Nationale des logements sociaux dans le quartier sonfonia, secteur baqsimayah. L’éboulement s’est produit ce matin dans les environs de 10 heures. Des blocs de rochers détachés de la fondation d’une maison avoisinant le chantier se sont abattus sur trois ouvriers du chantier.

« Nous avons trouvé trois personnes sous terre, quand j’arrivais sur le chantier, (…) c’étaient bel et bien des travailleurs de ce chantier. Ils étaient des menuisiers », a confirmé le Chef de quartier, Ousmane TRAORE
Grâce à l’aide de quelques jeunes du secteur les victimes ont été retirées des décombres et conduits à l’hôpital par les équipes de secours de la protection civile. En revanche, la clôture de la maison contiguë au chantier risque de s’écrouler dans les prochains jours si rien est fait.

C’est l’erreur de l’ingénieur (…) il sait que c’est la saison pluvieuse. Il devait prendre les dispositions avant que les pluies ne tombent. Nous n’étions pas informés des travaux de ce chantier, c’est une zone aménagée par la SONAPI » a expliqué Seydouba BANGOURA, Directeur communal de l’urbanisme et habitat de Ratoma.

A LIRE =>  Guinée: la récente libération de prisonniers ne doit pas faire oublier le maintien en détention de près de 60 autres depuis la période électorale

Présent sur les lieux ce matin le ministre de la sécurité et de la protection civile, Damatang Albert CAMARA a martelé qu’il  » faut que les gens prennent conscience que ce type de comportement incivique n’est pas acceptable, ça les met d’abord en danger et ça met les autres en danger. »

Quant au Ministre de l’habitat Ibrahima Kourouma lui, a donné des instructions sur l’arrêt des travaux sur le chantier mais aussi annoncé des mesures pour mettre fin à ce genre de réalisation anarchique: « nous allons prendre des dispositions le plus rapidement possible. Et nous allons reprendre les opérations, de déguerpissement »

Si le secteur n’est pas interdit, il a été « fortement déconseillé » aux propriétaires de la cours menacée d’éviter les lieux jusqu’à ce que l’endroit soit sécurisé.

Notre équipe arrivée à l’hôpital Ignace Deen, l’ingénieur présent au côté des victimes, a refusé de se prêter à nos questions. Mais aussi refusé que se prêtent à nos questions les victimes

Share and Enjoy !

Shares

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »