orangeguinee guicopresse UBA
Violents affrontements des policiers dans un quartier de Conakry

Conakry : plusieurs blessés dans un violent accrochage entre la police et les manifestants

Après la signature d’un accord avec le gouvernement concernant le contentieux électoral, l’opposition a annulé sa manifestation le lendemain. Malgré ce compromis, des jeunes militants de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG) ont manifesté ce jeudi 9 août à Yimbaya dans la commune de Matoto, a constaté Aminata.com.

La manifestation qui avait une connotation pacifique a créé un vent de panique. Les protestataires ont brûlé des pneus et érigé des barricades sur l’autoroute Fidel Castro. Certains jeunes ont scandé des slogans hostiles au régime du Président Alpha Condé. « A bas la fraude électorale », « rendez-nous nos voix des urnes », « Alpha Condé zéro », ont entonné les manifestants. Quelques minutes plus tard, au moins trois pick-up remplis des gendarmes et des policiers ont fait irruption musclée sur les lieux de manifestation. Les forces de l’ordre ont procédé à des tirs à balles réelles.

Des affrontements ont alors éclaté avec des jeunes armés de pierres et des gourdins. Au cours de ces violences plusieurs protestataires ont été blessés par balles et conduits dans les hôpitaux. L’un des leaders de la contestation, Sékou Ahmed Soumah a été violemment bastonné, malmené et traîné dans la boue. Des photos du jeune manifestant ensanglanté ont circulé sur les réseaux sociaux. Des agents de forces de sécurité appuyés par des militants d’un parti allié au RPG arc-en-ciel sont accusés d’avoir terrorisé les protestataires.

Depuis six mois, une coalition de l’opposition conteste les résultats des élections communales et communautaires du 4 février. Les opposants accusent la Commission électorale nationale indépendante (CENI) d’organiser des fraudes en faveur du parti au pouvoir, le RPG arc-en-ciel. Elle a organisé plusieurs manifestations qui ont une dizaine de morts par balles.

Ousmane Cissé

 

Apropos Alpha Oumar Diallo

Alpha Oumar Diallo est journaliste de formation. Issu de l'Institut Supérieur de l'Information et de la Communication (ISIC), ce jeune pétri de talents et d'objectivité a travaillé dans de nombreuses rédactions en Guinée et a collaboré avec de médias étrangers. Passionné de l'écriture, il traite régulièrement des sujets d'actualité en toute impartialité et fait des analyses objectives.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »