Le ministre du budget Ismaël Dioubaté au cours de l'atelier des directeurs administratifs et financiers (DAF)
Le ministre du budget Ismaël Dioubaté au cours de l'atelier des directeurs administratifs et financiers (DAF)

Le ministre du budget a invité ce mercredi 20 mars 2019, les opérateurs économiques à renouveler leur Numéro d’Identification Fiscal Permanent (NIF). Cette annonce a été faite à l’occasion d’une rencontre entre le gouvernement guinéen avec des opérateurs économiques et banquier au ministère de l’économie et de finances.

Avant de faire cette déclaration, le ministre du budget a d’abord rappelé qu’il a été accordé pour un premier délai moratoire de 60 jours pour ceux qui n’ont pas encore mis leur NIF à jour. Cela, pour permettre à tous les opérateurs économiques de se mettre à jour vis-à-vis de cette nouvelle loi, lancée le 21 janvier 2019 par le président de la république.

« Les opérateurs économiques qui n’ont pas ce nouveau NIF, qu’ils se mettent à jour. Parce que sans le NIF Permanent, on ne peut plus être opérateur économique dans ce pays. On ne peut plus importer, ni exporter, ni bénéficier de contrats publics, ni souscrire aux contrats publics. Et si on n’est pas prestataire de l’Etat, on ne peut pas être payé. Parce que vous n’avez aucun moyen de contourner le système », a-t-il déclaré avant de préciser que c’est une plateforme qui est très active et très contraignante. « Donc, personne ne peut s’échapper à cela, chacun à intérêt de le faire dès maintenant », dit-il.

A cette occasion, les retardataires vont bénéficier d’un léger report de 10 jours à compter de ce jeudi 21 mars 2019.

Ibrahima Sory BARRY pour Aminata.com

Tel : (+224) 656 77 52 34