orange guinee guicopres uba guinee votre

Conakry : la grève paralyse la circulation en banlieue

La banlieue de Conakry est complètement paralysée ce lundi matin suite à la grève de trois jours reconduite par l’inter-central syndicale l’USTG-CNTG.

Le route le prince de Hambalaye, Bambeto, Cosa jusqu’à T7 (Sonfonia), la circulation est très fluide, les boutiques et magasins restent fermés. La circulation est complément vide en véhicule. Seuls quelques citoyens qui circulent à pieds et certains empruntent dans certains lieux des mototaxis pour se déplacer.

En plus de la route le prince, l’autoroute Fidèle Castro, la corniche nord et la transversale Cosa-Tannerie sont entrées dans la danse. Depuis le matin, il n’y a aucune circulation de véhicules sur ces axes.

Selon des sources d’informations, les motards qui circulent sont confrontés à des menaces de certains citoyens mécontent. Certains sont parfois dépouillés de leurs biens.

La trajectoire Cosa et la Tannerie, des gros cailloux et des ordures sont déversés au beau milieu de la route, obligeant les usagers de rebrousser chemin.

La relance de cette grève intervient après l’échec des négociations le samedi dernier entre gouvernement et syndicalistes.

La société civile compte rentrer dans la danse demain mardi 10 juillet pour protester contre l’augmentation brutale du prix du carburant à la pompe.

Ibrahima Sory BARRY pour Aminata.com

Tel : (+224) 656 77 52 34

 

 

Apropos Alpha Oumar Diallo

Alpha Oumar Diallo est journaliste de formation. Issu de l'Institut Supérieur de l'Information et de la Communication (ISIC), ce jeune pétri de talents et d'objectivité a travaillé dans de nombreuses rédactions en Guinée et a collaboré avec de médias étrangers. Passionné de l'écriture, il traite régulièrement des sujets d'actualité en toute impartialité et fait des analyses objectives.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »