A LA UNECommuniquésPolitique

COMMUNIQUE DE PRESSE ALLIANCE NATIONALE POUR L’ALTERNANCE ET LA DÉMOCRATIE – ANAD

COMMUNIQUE DE PRESSE ALLIANCE NATIONALE POUR L’ALTERNANCE ET LA DÉMOCRATIE – ANAD
Sous la présidence de son Excellence Cellou Dalein Diallo, Président élu des Guinéens, les leaders des Partis politiques membres de l’ANAD, réunis en séance plénière ce lundi 22 mars 2021, constatent avec regret et amertume la violation récurrente des droits et libertés des citoyens par le régime dictatorial d’Alpha Condé.

En plus du hold-up électoral perpétré à la suite du scrutin du 18 Octobre 2020, ces violations des droits et libertés concernent notamment :
– L’assassinat de 51 citoyens membres de l’UFDG et de l’ANAD par les forces de défense et de sécurité et le refus catégorique du gouvernement d’ouvrir des enquêtes pour identifier les auteurs des crimes et les déférer devant les tribunaux, conformément à la loi.

– La mort de 4 détenus politiques par manque de soins.
– L’arrestation et la détention arbitraires de centaines de membres de l’UFDG, de l’ANAD et de la société civile pour leur opposition au troisième mandat et/ou pour avoir exigé le respect de la vérité des urnes.

– La fermeture et l’occupation, sans aucune base légale, par les forces de défense et de sécurité du siège et des bureaux du Président de l’UFDG.
– Le refus de voyager opposé au Président de l’UFDG, à son épouse et à ses proches collaborateurs, sans aucune base légale.

A LIRE =>  Le GCA Ibrahima BALDÉ a passé le témoin au colonel Balla SAMOURA

– La destruction, sans ménagement ni indemnisation, des habitations et des commerces de citoyens alors que le gouvernement n’a aucun programme d’élargissement des voies publiques ou d’aménagement des terrains libérés par ce déguerpissement forcé.

– La fermeture unilatérale des frontières avec certains pays limitrophes.
En outre, la population est confrontée, dans cette période de crise, à une flambée des prix des denrées de première nécessité, entraînée notamment par l’augmentation des impôts et des taxes, la dépréciation de la monnaie nationale et la fermeture des frontières. L’augmentation annoncée du prix du carburant ne manquera pas d’aggraver cette hausse des prix et de réduire davantage le pouvoir d’achat des ménages.

L’ANAD exprime sa solidarité avec les populations victimes des conséquences de la mauvaise gouvernance et de la violation impunie de leurs droits et libertés. Elle condamne vigoureusement ces pratiques anti-démocratiques et exige :

-Le respect de la vérité des urnes de l’élection présidentielle du 18 octobre 2020.
– La justice pour les 51 victimes des violences post-électorales.
– La libération des prisonniers politiques.
– La restitution du siège et des bureaux du Président de l’UFDG ainsi que son droit de voyager.
– Le recensement et l’indemnisation des victimes de la démolition des habitations et des commerces des citoyens.

A LIRE =>  Transition en Guinée, résumé de la journée du Samedi, 02 Octobre 2021

Elle encourage :
– Les victimes de ces opérations de déguerpissements à s’organiser en associations pour exiger devant les tribunaux la réparation des préjudices qu’ils ont subis.

– Les citoyens guinéens à refuser la démission collective, à résister à la dictature et à défendre leurs droits et libertés.
– Les Partis politiques, les organisations de la société civile et les syndicats à former une vaste coalition citoyenne pour restaurer l’unité de la nation et défendre la démocratie et l’État de droit.

Par ailleurs, la plénière a été informée de la manipulation en cours par le pouvoir de certains membres de l’UPG à l’effet de retirer la direction du Parti à Monsieur Jacques Gbonimy pour la confier à des personnalités proches du pouvoir.

Il importe de rappeler que Monsieur Jacques Gbonimy a été régulièrement élu lors d’un congrès tenu conformément au statut et règlement intérieur de l’UPG.
L’ANAD condamne ce projet de coup de force visant à déstabiliser l’UPG et lui apporte son soutien.

L’ANAD invite les guinéens à rester mobilisés pour défendre par tous les moyens légaux leurs droits et libertés sérieusement menacés par Alpha Condé et son clan.

Unir et servir
Pas de recul !
Conakry, le 26 mars 2021

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Translate »
Enable Notifications    OK No thanks