orange guinee guicopres uba guinee votre
Colonelle Fatoumata Binta Diallo première femme pilote d'Afrique Noire
Colonelle Fatoumata Binta Diallo première femme pilote d'Afrique Noire

Colonel Fatoumata Binta Diallo première  femme pilote d’Afrique Noire passe l’arme à gauche

Elle était  la première  femme pilote  d’ hélicoptères militaires d’Afrique noire et a tiré sa révérence, vaincue par la maladie en France le mercredi 29 Avril 2020. Native de Pounthioun aujourd’hui quartier du centre ville de la commune urbaine  de Labé, elle  avait intégré l’armée en 1971.

Toute sa promotion ayant été conduite en formation en URSS hormis elle à cause de sa condition  de femme, les femmes n’étant pas alors admise dans les centres, elle se sentira frustrée et attendra.

De cet épisode de sa vie dans une vidéo réalisée  sur son parcours elle dira:

<<L’attente fait mal…>>

Elle profitera d’ une rencontre avec le président Sekou Touré pour solliciter son appui, chose qui n’a pas tardé puisque par le biais d’un de ses ministres les representants des puissances russes, américaines  et chinoises seront vites convoqués aboutissant sur une acceptation de son dossier.

Désormais dame Fatoumata Binta Diallo avait le choix et sans hésiter a opté  pour l’URSS.

Pourquoi elle et pas les autres se verra-t-elle questionné par le ministre <<Parce que tous nos appareils sont russes et parce que l’orientation de la Guinée la rapproche de l’URSS…>>

Ses pas donc la conduiront vers Toknok aujourd’hui en kirghizistan où pour la réception  de la première femme du centre une haie d’honneur a été érigée  de l’aéroport au centre.

A LIRE =>  Fête de Tabaski : une fête célébrée en Guinée sous fond de crise sanitaire et économique

Ses compagnons d’arme décrivent un modèle  unique de courage, de détermination et de dexterité.

Elhadj Bonata Dieng diplomate à la retraite a fait des pas scolaires avec la défunte voilà ce qu’il retient:

<<elle fut une célébrité de ce qu’on appelle une gloire de generation,parce que comme tout le monde le sait colonel Fatoumata  Binta Diallo fut l’une des premières femmes militaires et pilote d’hélicoptères de sa génération des années 70 et 80…

Elle a fait ce métier  à  une période  où  la Guinée  était  vraiment  valorisée  par des hauts  faits et aussi par des initiatives vraiment révolutionnaires pour l’époque qu’on appelle aujourd’hui la promotion des femmes…>>

Et comme il est écrit dans les memoires du général Charles de Gaulle: <<La vie livre un combat qu’elle n’ a jamais perdu et tout ce qui est droit, un jour ploie…>>

Vaincue par la maladie, Colonel Fatoumata Binta Diallo ou Tantie Binta pilote commeon l’appelait a passé l’arme à  gauche ce mercredi 29 Avril 2020 laissant à la postérité  une fille unique.

Ousmane k. Tounkara

 

Apropos Alpha Oumar Diallo

Alpha Oumar Diallo est journaliste de formation. Issu de l'Institut Supérieur de l'Information et de la Communication (ISIC), ce jeune pétri de talents et d'objectivité a travaillé dans de nombreuses rédactions en Guinée et a collaboré avec de médias étrangers. Passionné de l'écriture, il traite régulièrement des sujets d'actualité en toute impartialité et fait des analyses objectives.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »