A LA UNEPolitique

Colonel DOUMBOUYA au cimetière de Bambéto: rendre justice pour ces victimes ne les ressuscitera pas, mais elles pourront en fin se reposer en paix ! 

Babanou Timbo Camara journaliste

Le Colonel Mamady DOUMBOUYA et sa troupe se sont rendus ce lundi 27 septembre 2021 au Cimetière de de Bambéto, considéré comme champs de repos des martyrs de la Démocratie en Guinée.

C’est un déplacement qui va certes panser les plaies , mais ne les guérira que si justice est rendue aux victimes et à leurs familles. Les images circulent. Pas ces images où on gaze des cortèges funèbres, mais celles d’un président du Comité National pour le Rassemblement et la Démocratie (CNRD) en prière devant les tombes des victimes des manifestations politiques. Et un militaire de cette junte au pouvoir en larmes devant les tombes de ces jeunes tombés à la fleur de l’âge sous les balles des forces de défense et de sécurité (FDS)! Cette atmosphère avait manqué à toutes les personnes éprises de Justice et de Paix.

Des forces de défense et de sécurité pullulent dans la zone et ça n’énerve personne. C’est une nouveauté. Et les populations n’ont pas eu la trouille au ventre. Cette fois, il n’y a pas de branle-bas-de manifestations. Les paisibles habitants de Bambéto ont vu arriver le Colonel Mamady DOUMBOUYA et sa suite. La peur qui les hantait quand ils voient un homme en uniforme s’est dissipée. Des hommes en uniforme arrivent, pas pour renverser des marmites, proférer des insultes encore moins pour faire crépiter une arme, vandaliser un magasin ou une maison. Ces hommes qui arrivent sous un soleil de plomb ne sont ni venus pour terroriser encore moins pour terrifier. Ces hommes ne sont pas là pour perturber le sommeil des victimes par des tirs de gaz lacrymogène mais pour les rendre hommage. Le monde a vite changé et évolué. Il y a de cela des mois, ces jeunes qui auraient pu devenir des présidents de la République, des ministres, des députés sont morts dans des circonstances inhumaines. Mais, la roue a tourné. Elle a vraiment vite tourné.

A LIRE =>  Le colonel Doumbouya a effectué dans les locaux du Haut commandement de la Gendarmerie Nationale

Mais, quelle différence existera t-il entre l’ancien régime considéré actuellement comme la cinquième roue de la charrette et les nouvelles autorités ? Quelle attitude adoptera le colonel Mamady DOUMBOUYA pour ne pas ressembler à Alpha CONDÉ l’acclamé hier, devenu un paria aujourd’hui même pour ses poulins politiques ?

Mon Colonel, votre acte est salutaire. Votre déplacement est significatif. Vos intentions sont magnanimes. Votre recueillement est historique et symbolique. Mais, c’est pas suffisant ! Les victimes, de Zakaria DIALLO à la dernière de 2020 vous regardent et attendent beaucoup de vous.

Ces victimes ont soif de justice. Elles aimeraient savoir qu’elles ne sont pas là où elles sont pour rien.
Mon Colonel, vous vous êtes fait un bain de foule. J’espère que vous avez vu le sentiment de délivrance qui se lisait sur les visages de cette population désespérée qui vous a acclamé en liesse après votre sortie du cimetière.

Les bourreaux doivent être châtiés à la hauteur de leur forfait. Les parents de ces jeunes couchés dont vous avez vu la liste doivent savoir que leurs progénitures ne leur ont pas été arraché pour rien.
Les vivants et les morts nourrissent de l’espoir. Rendre justice pour ces centaines de jeunes arrachés à leurs familles à la fleur de l’âge ne les ressuscitera pas mais ils pourront en fin se reposer en paix.

A LIRE =>  Journée mondiale de l'habitat: "Siguiri est en bonne santé en matière d'habitat", dixit Mr. Yaya Camara

Après cette visite, monsieur le Président du CNRD, il faut dorénavant qu’aucun coupable ne soit innocenté et qu’aucune victime ne soit inquiétée.

Les auteurs des crimes et délits doivent servir d’exemple. Désormais, aucun Guinéen ne doit mourir pour ses opinions. Aucun Guinéen ne doit être brimé, humilié ou ostracisé.

Mon colonel, comme vous l’avez dit, la justice sera la boussole de votre gouvernance. Alors pour un rayonnement de notre démocratie, attelez-vous -y !

Babanou Timbo Camara journaliste

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Translate »
Enable Notifications    OK No thanks