orangeguinee guicopresse UBA

Cherté du prix de loyer : le calvaire des citoyens Guinéens

La cherté du prix du loyer est l’une des préoccupations majeures des citoyens qui vivent dans le territoire guinéen. Les populations sont confrontées à d’énormes difficultés pour trouver un loyer conforme à leurs statues sociales. 

Géré par deux structures qui agissement en fonction de leurs humeurs, les démarcheurs et propriétaires des maisons dictent leurs lois comme bon leur semble. Abandonner à son triste sort la population est à la merci de ces gens qui ne pensent qu’à leurs intérêts personnels.

Dans ce pays, il y a aucune loi qui réglemente le secteur du loyer. La loi qui a été déposée à l’Assemblée Nationale par certains députés l’année dernière est encore dans les tiroirs à la merci des souris. Pendant ce temps le bas peuple se bat corps pour accéder à un toi à des prix excessifs.

Pour M. Diallo Souleymane, le problème de logement est causé par les démarcheurs.

« Les démarcheurs poussent les concessionnaires à fixer le prix du loyer cher parce que, ça y va dans leurs intérêts. A chaque maison logée ils ont droit à un mois de commission pour le service rendu. Le pire dans tout ça ils ne sont pas inquiétés dans la mesure où il n’y a personne qui encadre leurs travaillent ».

Cet autre citoyen déplore le comportement des concessionnaires qui selon lui, ne fissent pas mal de la situation financière du Guinéen.

« Pour avoir accès à une maison il faut payer 6 mois voir même plus parce que certains concessionnaires demandent jusqu’à un an d’avance.  Et une fois logé, ils rendent ta vie ainsi que celle de ta famille misérable, ils te réprimandent à la moindre occasion et te rappel sans cesse que la maison leurs appartiennent comme si tu es logé là par œuvre de charité », explique Ibrahim Sow

Si certains citoyens se plaignent de la mauvaise attitude des démarcheurs et concessionnaires, Bakary Fofana lui pointe un doit accusateur aux autorités et élus du peuple. Pour lui, les pouvoirs publics ne s’intéressent pas aux questions qui concernent la vraie vie des citoyens.

« Tout ce qui intéresse l’Etat c’est la politique et ses consensus, la souffrance de la population passe inaperçue. Si la proposition de loi sur le loyer était la loi électorale c’est certain qu’elle serait votée depuis la session des lois 2017. Mais les députés doivent se rappeler que c’est le peuple qui a voté pour eux dans l’espoir de défendre son intérêt. Mais nous avons l’impression qu’ils ont trahi notre confiance », a-t-il conclu.

En attendant que la loi qui réglemente le secteur du loyer en Guinée soit adopter, les citoyens continueront à tirer le diable par la queue afin d’avoir un toi où vivre avec un prix abordable.

Lamarana Diallo

Tel : (+224) 623 27 55 45

Apropos Alpha Oumar Diallo

Alpha Oumar Diallo est journaliste de formation. Issu de l'Institut Supérieur de l'Information et de la Communication (ISIC), ce jeune pétri de talents et d'objectivité a travaillé dans de nombreuses rédactions en Guinée et a collaboré avec de médias étrangers. Passionné de l'écriture, il traite régulièrement des sujets d'actualité en toute impartialité et fait des analyses objectives.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »